20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec
Accueil > Actualités de la mer > Ifremer : le robot Deep Arvor plonge à près de 3500 mètres

Ifremer : le robot Deep Arvor plonge à près de 3500 mètres

Dernière mise à jour le vendredi 28 décembre 2012

Article paru
sur le site "Mer et Marine" - 20 dècembre 2012
Visualiser l’article original


Deep Arvor est le nom du nouveau profileur développé par Ifremer, à Brest. Il permet des mesures jusqu’à 3500 mètres de fond, contre 2000 mètres pour son prédécesseur. Actuellement, 3000 petits robots autonomes, des profileurs, mesurent la température et la salinité des océans dans le cadre du programme Argo. Trente pays, dont la France, participent à ce premier réseau mondial d’observation en temps réel. Ces petits robots descendent jusqu’à 2000 mètres. Aller plus profond permettrait de recueillir davantage d’informations et de mieux comprendre le rôle important des masses d’eaux profondes dans l’étude du changement climatique.

Deux prototypes à la mer

À Brest, Ifremer a développé deux prototypes, dans le cadre d’un nouveau programme, appelé Naos, labellisé en France « équipement d’excellence », avec une contribution de l’État. Deep Arvor, prévu pour durer quatre ans, doit exécuter 150 cycles de dix jours, générant 150 profils de salinité et de température mais aussi d’oxygène. Une des difficultés, à 3500 mètres de profondeur, est la pression, de 360kg par cm². « Nous avons fait évoluer l’existant en travaillant sur la cylindrée de la pompe. Nous avons travaillé aussi sur l’énergie », explique Serge Le Reste, responsable des développements technologiques de la filière profileurs. « Alors que le tube actuel est un alliage aluminium, nous avons cherché une solution plus légère et pas trop volumineuse. Le nouveau est en matériaux composites »

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP