20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)
Accueil > Actualités de la mer > Il n’y aura plus de clapages de vases portuaires en baie de Quiberon

Il n’y aura plus de clapages de vases portuaires en baie de Quiberon

Dernière mise à jour le mercredi 29 février 2012

Article paru sur le site "Ouest-France" - Samedi 25 Février 2012
Visualiser l’article original



Il n’y aura plus de clapages de vases portuaires en baie de Quiberon

François Goulard vient de nouveau d’écrire au préfet pour lui indiquer qu’il s’engageait dès à présent à abandonner tout déversement de boues en baie de Quiberon.

Le dossier du dragage des ports de plaisance en Morbihan vient de prendre un nouveau tournant. Décisif sans doute. Après l’annonce de la suspension des opérations prévues à Port Haliguen (Quiberon) et Port-Crouesty (Arzon), le temps d’effectuer des études supplémentaires sur les vases et trouver des solutions de traitement à terre, le conseil général s’engage, d’ores et déjà, à ne plus « claper » en baie de Quiberon.

150 000 m3 devaient être déversés

Dans un premier temps, le syndicat des ports du Morbihan avait opté pour une solution mixte : immersion (ou clapage) en mer pour les sédiments sains et dépôts à terre pour ceux pollués par les métaux lourds et les résidus de peintures antifouling (TBT). 150 000m³ devaient être déversés en baie de Quiberon et au sud de la presqu’île de Rhuys.

« Densifier le nombre de sondages »

Devant l’inquiétude d’associations environnementales, mais aussi d’ostréiculteurs et de pêcheurs, le conseil général et le syndicat mixte des ports, sous la plume de leurs présidents François Goulard et Gérard Le Tréquesser, ont écrit au préfet du Morbihan, le 17 février dernier, pour lui demander de suspendre les opérations. Le temps de densifier « de manière significative le nombre de sondages, très au-delà des exigences réglementaires, afin d’identifier d’une manière incontestable la qualité des sédiments concernés. »

Le syndicat mixte et le Département s’engageaient à « conduire des expertises approfondies, sur les plans technique, environnemental et financier de solutions alternatives au clapage en mer. » Des avancées importantes mais pas suffisantes pour les opposants aux clapages qui attendaient un renoncement complet du déversement des boues en baie de Quiberon et presqu’île de Rhuys.

Les analyses sont commencées

Hier matin, François Goulard et Gérard Le Tréquesser ont pris la décision d’écrire un nouveau courrier au préfet du Morbihan. En rappelant leur intention de mener plus à fond l’analyse des boues, ils y précisent qu’il n’y aura plus d’immersion de boues.

« Comme nous l’indiquions dans le courrier du 17 février, nous avons décidé d’engager la mise en œuvre de nouveaux sondages des sédiments concernés et l’expertise de solutions alternatives, au moins partiellement, au clapage en mer. Tout ceci est d’ores et déjà en cours d’étude. Il nous apparaît, dès à présent, que les solutions susceptibles alors d’être retenues devront, en tout état de cause, exclure tout clapage baie de Quiberon. »

Engagement écrit

L’engagement écrit qu’attendaient les opposants à ces opérations d’immersion en mer des boues est donc désormais sur la table du préfet qui validera sans peine cette décision, le conseil général et le syndicat mixte des ports étant les maîtres d’œuvre du dossier.

Édouard REIS-CARONA



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP