20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec
Accueil > Actualités de la mer > Île de Sein. Une ferme d’algues au bout du monde

Île de Sein. Une ferme d’algues au bout du monde

Dernière mise à jour le jeudi 11 juin 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 10 Juin 2015
Visualiser l’article original



Le projet passionne le monde de l’aquaculture :
sur l’île de Sein, la société Meristème va cultiver des algues à terre, au sein d’une ferme située dans une ancienne écloserie à homards.
Deux spécialistes japonais sont venus découvrir, hier, cette opération pilote et ce site incomparable. « Lancer une activité ici, au bout du monde ? Franchement, nous n’aurions jamais osé le rêver ».
À deux pas du grand phare de Sein, Patrick Plan, pionnier de la culture d’algues en Europe à Lesconil avec sa compagne, Marie-Dominique, ne cache pas son enthousiasme. Sa société de recherche et développement Meristème est, depuis le mois dernier, locataire de l’ancienne écloserie à homards de l’île. Ce site, inexploité depuis une quinzaine d’années, pompe une eau de mer d’une grande qualité. En quête de matière première L’idée est d’y lancer la culture d’algues à terre au sein d’une ferme, une culture raisonnée avec l’objectif d’impact zéro sur le milieu.
Une opération pilote qui sera lancée ces prochains mois et qui dessine l’aquaculture de demain. « Nous sommes producteurs et transformateurs depuis 22 ans. Or, aujourd’hui la matière première n’est plus suffisante : nous cherchons de nouvelles solutions de culture à terre et cette opportunité inespérée s’est offerte à nous », explique Patrick Plan.
Les élus locaux ont joué les facilitateurs, ravis de voir l’île accueillir une activité supplémentaire. Et porteuse de sens, en plein Parc marin d’Iroise et sur un bout de terre où le flan au « lichon », petite algue récoltée par les femmes, est une tradition. Pour concrétiser leur projet, Marie-Dominique et Patrick Plan se sont appuyés sur les compétences des spécialistes mondiaux : les Japonais. Leur pays consomme deux millions de tonnes d’algues par an, contre 1.500 tonnes en France..

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP