18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > Innovation. Un projet de culture d’algues au large de Saint-Malo

Innovation. Un projet de culture d’algues au large de Saint-Malo

Dernière mise à jour le vendredi 17 octobre 2014

Article paru
sur le site "OuestFrance-entreprise" - 10 octobre 2014
Visualiser l’article original



Qui est demandeur ?

La société malouine C-Weed, pionnière dans la culture d’algues depuis 1983. Elle produit différentes espèces (Wakamé, Kombu Royal, Alaria) en Rance. Elle emploie trois salariés.
À qui sont destinées les algues ?

À Algopack, start-up malouine, à l’origine du procédé de fabrication de plastique à base d’algues. Un domaine très prometteur. Algopack est pour l’instant installée à la Grassinais, mais elle devrait déménager dans la zone Atalante.

Une implantation qui coïncidera avec le passage à la production industrielle. La culture des algues au large de Saint-Malo lui permettrait de sécuriser ses approvisionnements.
Comment s’est fait le choix de la zone ?

L’idée est d’utiliser un espace réservé pour le semis de naissains de coquilles Saint-Jacques (zone de cantonnement Procoq), où la pêche est interdite. « Ce qui intéresse le comité des pêches, c’est le sol. Nous aimerions y superposer des filières », précise Jean-François Arbona, codirigeant de C-Weed. Il y aurait donc, dans la même zone, à 25 mètres au fond de l’eau, des saint-jacques juvéniles, et à un mètre sous la surface, des algues en culture.
Le comité des pêches est-il favorable au projet ?

Les pêcheurs professionnels demandent, depuis plusieurs années, un meilleur signalement de la zone de cantonnement Procoq. Si de la culture d’algues y voit le jour, elle sera mieux matérialisée, notamment par des bouées de surface. Un balisage est aussi prévu aux quatre extrémités du secteur, avec trois marques de danger isolé et une bouée cardinale sud lumineuse.
Comment les algues sont-elles cultivées en mer ?

Les pousses d’algues sont produites en écloserie. Au bout de trois semaines, elles sont transférées en mer et fixées sur de grosses cordes tendues à l’horizontale. Les filières sont maintenues rectilignes sous l’eau grâce à des flotteurs. Des corps-morts immergés au fond de l’eau retiennent le dispositif. La récolte peut s’opérer au bout de six mois.
Cette culture est-elle naturelle ?

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP