23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux
Accueil > Actualités de la mer > Innovation : il fait du plastique avec des algues

Innovation : il fait du plastique avec des algues

Dernière mise à jour le jeudi 29 août 2013

Article paru
sur le site "Le Parisien" - 07 Août 2013
Visualiser l’article original


Rémy Lucas, un ingénieur de Saint-Malo, nous a ouvert l’atelier où il produit un matériau révolutionnaire, l’Algopack, un plastique sans pétrole et entièrement biodégradable.

A droite, un bouchon en plastique. A gauche, un autre bouchon, presque identique. Enterrez-les dans votre jardin et attendez leur décomposition.

Pour le premier, prévoir dix siècles. Pour le second, une bonne semaine, et l’objet aura disparu. Ce bouchon existe. Fabriqué à base d’algues brunes, il est né d’un rêve, celui de Rémy Lucas, 40 ans, ingénieur en plasturgie excédé de travailler pour l’une des industries les plus polluantes du monde.

Pendant dix ans, ce Breton têtu a cherché la formule magique, persuadé que d’une algue pouvait naître une matière non polluante, biodégradable et aussi pratique que le bon vieux plastique à base de pétrole.

Visionnaire, l’entrepreneur installé à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) s’inscrit dans une tendance massive. Les algues deviennent l’une des ressources majeures du XXIe siècle.

Dans nos assiettes, elles sont appréciées pour leurs qualités gustatives et nutritives, riches en sels minéraux, protéines et vitamines, utilisées comme émulsifiant, gélifiant ou épaississant.

On en trouve aussi dans les médicaments, les cosmétiques, la peinture… et bientôt dans nos moteurs !

Pour développer ce carburant du futur, le ministère de l’Energie américain a annoncé, le 17 janvier dernier, un investissement public de 10 millions de dollars tandis qu’en France, le collectif Green Stars, regroupant une cinquantaine d’industriels, PME et instituts de recherche, s’est vu doté de 12 millions d’euros sur trois ans.

Dix ans de recherches

De leur côté, les agriculteurs ont ouvert la voie depuis longtemps, puisqu’au début du XIXe siècle, les goémonières ramassaient déjà les algues avant de les répandre dans les champs comme engrais.

« C’était le métier de mes grands-mères », raconte Rémy Lucas. Accroché au-dessus de son bureau, un tableau représente deux femmes récoltant le précieux végétal.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP