15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk
Accueil > Actualités de la mer > Innovation technologique : les promesses des microalgues de (...)

Innovation technologique : les promesses des microalgues de Libourne

Dernière mise à jour le jeudi 13 décembre 2012

Article paru sur le site "Sud Ouest"
- 10 décembre 2012
Visualiser l’article original


La société Fermentalg est en pointe dans les techniques de développement des microalgues, dont le potentiel chimique, énergétique et alimentaire est très prometteur.
La société libournaise Fermentalg vient d’attirer l’attention en faisant rouler une voiture avec un carburant dont le gazole contenait 7 % de dérivés de microalgues- spécialité maison. Mais cette expérience n’est qu’un des jalons dans l’histoire de l’entreprise créée en 2009 par son PDG, le biologiste Pierre Calléja, et dont l’avenir pourrait être glorieux, à condition notamment qu’elle parvienne dans des délais pas trop éloignés à trouver les nouvelles doses de carburant… financier

Les microalgues sont depuis des milliards d’années une des briques biologiques essentielles de notre planète. Cette famille d’organismes microscopiques, qui peuvent se trouver dans les lichens, la vase, les champignons ou encore l’eau de mer, inclut notamment les éléments de base du plancton dont se nourrissent les poissons. Il existe des centaines de milliers de variétés, dont certaines ont la capacité de se régénérer à très grande vitesse. Car, comme l’explique Pierre Calléja, ces organismes tiennent à la fois du végétal et de l’animal et associent schématiquement des fonctions de photosynthèse et de respiration.

Croissance accélérée

La culture des microalgues n’est pas une nouveauté puisque les Aztèques du Mexique la pratiquaient déjà à des fins nutritionnelles. Mais, depuis les années 60-70, sont apparues des productions hors sol, et dans des milieux sans lumière, où le développement des microalgues est provoqué par un substrat carboné (du sucre par exemple). Des sociétés japonaises et américaines pratiquent déjà à grande échelle cette technique beaucoup plus productive.

Fermentalg privilégie pour sa part une voie mixte où, malgré sa petite taille, elle affirme se trouver déjà sur le podium mondial : la société associe la production hors sol avec le recours intermittent à de la lumière. Une recette affinée au fil des mois qui permet d’accélérer la croissance de ces micro-organismes, dont certains doublent de taille en l’espace de quatre heures.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP