20 février : Algues vertes. "L’Etat et les élus ont encore failli" 19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension
Accueil > Actualités de la mer > Investissements d’avenir : résultats des appels à projets Carnot P.M.E. et (...)

Investissements d’avenir : résultats des appels à projets Carnot P.M.E. et Carnot International

Dernière mise à jour le mardi 21 février 2012



Investissements d’avenir : résultats des appels à projets Carnot P.M.E. et Carnot International

Laurent Wauquiez, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et René Ricol, Commissaire général à l’Investissement annoncent les quatre lauréats des appels à projets "Carnot P.M.E." et "Carnot International".

Créé en 2006, le dispositif Carnot vise à renforcer la capacité de structures de R&D publiques à collaborer efficacement avec des partenaires socio-économiques, notamment avec des entreprises. Depuis le 28 avril 2011, 34 laboratoires sont labellisés "Instituts Carnot 2".

Le bilan du dispositif Carnot, bien que positif, laisse cependant apparaître des difficultés à augmenter la part des recettes partenariales issues de contrats avec les P.M.E. et à développer des collaborations internationales.

C’est la raison pour laquelle, l’Etat a lancé le 11 mars 2011 deux appels à projets destinés à soutenir l’augmentation des performances de ces instituts en matière de recherche partenariale en plus des financements que l’Agence Nationale de la Recherche leur consacre déjà.

Trois projets sont retenus au titre de l’AAP "Carnot P.M.E." sur les 7 candidatures reçues :

- Le projet AVENEPME (Avenir ENErgies PME), porté par les Instituts Carnot Energies du futur et M.I.N.E.S, qui a pour objectif d’accroître la compétitivité des entreprises dans le domaine concurrentiel des énergies d’avenir. Apport du PIA : 46.9 millions d’euros de dotations non consommable sur 5 ans ;
- Le projet CaPME’UP, porté par les Instituts Carnot CETIM, IFP-Moteurs et CEA LIST, qui propose à des P.M.E. de niveau technologique intermédiaire (mid tech) de les aider à se porter à des niveaux technologiques plus élevés. Apport du PIA : 35.2 millions d’euros de dotation non consommable sur 5 ans ;
- Le projet Captiven, porté par les Instituts Carnot Cemagref, BRGM et Ifremer-EDROME, qui a pour ambition d’accroître l’efficience des moyens métrologiques pour surveiller les risques, réduire les impacts des changements globaux, tout en valorisant les ressources de l’environnement. Apport du PIA : 17.6 millions d’euros de dotation non consommable sur 5 ans.

Sur 6 projets reçus pour l’AAP "Carnot International", un seul est retenu :

- Le projet Global Care, porté par les Instituts Carnot Pasteur MI, Voir et Entendre, ICM, Curie-Cancer et CALYM, a pour objectif une augmentation, à l’étranger ou avec des entreprises étrangères, de la R&D partenariale des instituts Carnot "Santé humaine". Apport du PIA : 82 millions d’euros de dotation non consommable sur 5 ans.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP