23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous3 octobre : Les pêcheurs normands écœurés après l’ouverture de la pêche à la coquille : “Les anglais ont tout gratté !”2 octobre : Traité Vers une protection de la haute mer 1er octobre : Coquille Saint-Jacques. Ouverture de la pêche lundi29 septembre : Bar. La pêche récréative peut reprendre lundi en Nord-Bretagne 27 septembre : SeaCleaners26 septembre : Quand la science aide à faire tomber les cartels de l’ivoire25 septembre : Algues brunes. Le bon filon d’une entreprise bretonne rticle paru sur le site "Le Télégramme :"...24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Joues de lotte aux petits légumes

Joues de lotte aux petits légumes

Dernière mise à jour le samedi 2 mars 2013

- IMPORTANT : les joues de lotte fraîches ne doivent pas être cuisinées (ou congelées) avant trois jours sous peine d’être trop dures.
- mais elles doivent impérativement être conservées au réfrigérateur.



Ingrédients pour 4 personnes :

- 4 à 6 joues (suivant taille) par personne,
- 4 branches de persil frisé frais,
- 2 oignons de Roscoff,
- 1 carotte moyenne,
- 2 tomates bien mûres ou des tomates de conserve au naturel,
- 2 poireaux (2 cm de diamètre),
- 2 cuillerées à café de potage de légumes lyophilisé (Marigold),
- 75 ml de gewurztraminer (cuvée "Anne-Sophie", vignoble du Vieux Moulin),
- 100 ml d’eau,
- 25 g de beurre baratté salé,
- piment d’Espelette,
- fleur de sel,

- une sonde pour surveiller la température à l’intérieur des joues.


Préparation des joues de lotte :

- parer les joues de lotte en les débarrassant soigneusement des deux peaux supérieures et de la peau inférieure que l’on soulèvera à l’aide d’un couteau à lame fine, puis en saisissant la peau avec un bout de linge ou un bout de papier absorbant.


Mode de préparation :

- découper finement les poireaux en rondelles,
- émincer finement les oignons,
- couper la carotte en rondelles très fines,
- découper la tomate en tranches très fines,

- faire suer les poireaux dans un minimum de beurre,
- faire pré-cuire les rondelles de carotte dans un peu de beurre, et ajouter le bouillon de légumes (eau + Marigold)
- laisser cuire 12 minutes.


Mode de cuisson :

Dans un plat creux allant au four, disposer ainsi successivement :
- les rondelles d’oignons,
- les poireaux étalés sur toute la surface
- le vin,
- les tranches de tomates ou les dés de tomates,
- le mélange carottes + potage de légumes,
- les bouquets de persil,
- le beurre restant en disséminant des petits bouts,
- les joues de lotte qu’on aura saupoudrées d’un peu de piment d’Espelette, et de quelques fleurs de sel par joue.

- introduire le bout de la sonde dans une des joues de lotte.

- mettre le plat de cuisson dans le four sur 160 °,
- laisser cuire jusqu’à ce que l’intérieur des joues soit à 66 degrés (cela prend environ 22 minutes avec mon four)
- et cuire encore 10 minutes en réduisant la température à 140 degrés.

- servir avec des pommes de terre à l’eau, ou de la purée de pomme de terre.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP