21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Joues de lotte aux petits légumes

Joues de lotte aux petits légumes

Dernière mise à jour le samedi 2 mars 2013

- IMPORTANT : les joues de lotte fraîches ne doivent pas être cuisinées (ou congelées) avant trois jours sous peine d’être trop dures.
- mais elles doivent impérativement être conservées au réfrigérateur.



Ingrédients pour 4 personnes :

- 4 à 6 joues (suivant taille) par personne,
- 4 branches de persil frisé frais,
- 2 oignons de Roscoff,
- 1 carotte moyenne,
- 2 tomates bien mûres ou des tomates de conserve au naturel,
- 2 poireaux (2 cm de diamètre),
- 2 cuillerées à café de potage de légumes lyophilisé (Marigold),
- 75 ml de gewurztraminer (cuvée "Anne-Sophie", vignoble du Vieux Moulin),
- 100 ml d’eau,
- 25 g de beurre baratté salé,
- piment d’Espelette,
- fleur de sel,

- une sonde pour surveiller la température à l’intérieur des joues.


Préparation des joues de lotte :

- parer les joues de lotte en les débarrassant soigneusement des deux peaux supérieures et de la peau inférieure que l’on soulèvera à l’aide d’un couteau à lame fine, puis en saisissant la peau avec un bout de linge ou un bout de papier absorbant.


Mode de préparation :

- découper finement les poireaux en rondelles,
- émincer finement les oignons,
- couper la carotte en rondelles très fines,
- découper la tomate en tranches très fines,

- faire suer les poireaux dans un minimum de beurre,
- faire pré-cuire les rondelles de carotte dans un peu de beurre, et ajouter le bouillon de légumes (eau + Marigold)
- laisser cuire 12 minutes.


Mode de cuisson :

Dans un plat creux allant au four, disposer ainsi successivement :
- les rondelles d’oignons,
- les poireaux étalés sur toute la surface
- le vin,
- les tranches de tomates ou les dés de tomates,
- le mélange carottes + potage de légumes,
- les bouquets de persil,
- le beurre restant en disséminant des petits bouts,
- les joues de lotte qu’on aura saupoudrées d’un peu de piment d’Espelette, et de quelques fleurs de sel par joue.

- introduire le bout de la sonde dans une des joues de lotte.

- mettre le plat de cuisson dans le four sur 160 °,
- laisser cuire jusqu’à ce que l’intérieur des joues soit à 66 degrés (cela prend environ 22 minutes avec mon four)
- et cuire encore 10 minutes en réduisant la température à 140 degrés.

- servir avec des pommes de terre à l’eau, ou de la purée de pomme de terre.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP