20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > L’ANR reporte l’appel à projet Contaminants et environnement

L’ANR reporte l’appel à projet Contaminants et environnement

Dernière mise à jour le lundi 13 février 2012

Article paru sur le site "Actualité News Environnement" - Jeudi 09 Février 2012
Visualiser l’article original



L’ANR reporte l’appel à projet Contaminants et environnement


Par Jean-Charles BATENBAUM

L’ANR vient d’annoncer l’annulation du programme « Contaminants et Environnements : Métrologie, Santé, Adaptabilité, Comportements et Usages » (CESA) prévu pour un financement de projets en 2012.

Le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a mis en place, à la demande de Laurent Wauquiez un groupe de travail réunissant le Ministère de l’industrie de l’Economie et des Finances, le Ministère de l’Environnement et du Développement durable, le Ministère de la Santé, l’Agence Nationale de la Recherche et les acteurs de la recherche représentés par les alliances des Sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) et de l’environnement (ALLENVI), et ce, suite au report à l’automne 2012 de la programmation du programme CESA de l’ANR pour le domaine de la toxicologie et de l’écotoxicologie.

A l’heure où les études et les preuves scientifiques s’accumulent pointant dans le sens d’une implication massive des toxiques environnementaux dans la survenue de diverses maladies, qu’il s’agisse de cofacteurs ou de corrélations à approfondir, la recherche française fait marche arrière. Lors du Grenelle de l’Environnement, de la mise en place de la Stratégie Nationale de Recherche et d’Innovation et des Plans Nationaux Santé Environnement (PNSE) 1 et 2 comme du Programme national de recherche sur les perturbateurs endocriniens (PNRPE), l’on a pu constater ce retard français, que ces dispositifs auraient dû permettre de rattraper.

L’appel à projet CESA (Contaminants et Environnements : Métrologie, Santé, Adaptabilité, Comportements et Usages), fait suite à deux programmes de l’ANR : le programme « santé-environnement et santé-travail » (SEST en 2005-2007) et le programme « contaminants, écosystème, santé » (CES en 2008-2010).

Des objectifs précis ont été fixés, tels que le redéploiement de dizaines de postes ciblés d’enseignants-chercheurs et, en 2009, 124 M€ sur 5 ans ont été prévus dans le cadre du PNSE2 pour financer la recherche et l’expertise.

L’ANR vient d’annoncer l’annulation du programme « Contaminants et Environnements : Métrologie, Santé, Adaptabilité, Comportements et Usages » (CESA) prévu pour un financement de projets en 2012. Le report de ce programme, qui avait permis de distribuer 8 millions d’Euros pour des projets en santé environnementale et écotoxicologie en 2011, revient à priver ce champ de recherche d’au moins la moitié des financements ciblés totaux dont il disposait.

L’argument avancé par l’ANR, selon lequel le périmètre de cet appel d’offres CESA devait être redéfini a de quoi surprendre après seulement un an de fonctionnement, alors que ce programme a été construit après une réflexion approfondie conduite par l’ANR elle même.

La programmation de l’ANR pour les domaines de la toxicologie et de l’écotoxicologie, et notamment le programme CESA, a pour mission de comprendre les réactions du vivant aux agressions extérieures liées aux activités humaines (polluants, perturbations physiques, etc…). Depuis 2005, l’ANR a financé 197 projets pour un montant de 65M€ dans ce domaine.

La programmation du programme CESA s’appuie sur la réflexion stratégique nationale élaborée par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en 2009 qui avait défini comme axe prioritaire « l’urgence environnementale et les écotechnologies ».

La mise en place de ce groupe de travail répond à plusieurs objectifs : Identifier les forces et les financements alloués par l’état pour ce domaine et les enjeux scientifiques, technologiques et socio-économiques. Analyser l’impact des programmes précédents de l’ANR (SEST et CES) afin de préciser le positionnement et les contours du programme CESA au sein du programme « Environnement et ressources biologiques ». Proposer une liste de recommandations concernant l’évolution future du programme CESA.

Notons enfin que le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a demandé un rapport de conclusions pour la fin du mois de février afin d’envisager le lancement du nouvel appel à projets CESA de l’ANR pour le début du printemps 2012, répondant ainsi aux attentes de la communauté et mettant en perspective les enjeux scientifiques et socio-économiques relatifs à ce domaine qui constitue une des priorités de la stratégie nationale de recherche et d’innovation, peut on lire dans un communiqué de presse.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP