21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète » 25 octobre : Environnement. SeaBird déploie ses bioplastiques 24 octobre : Grain de Sail. Un voilier pour importer cacao et café 23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc
Accueil > Actualités de la mer > L’Arctique, nouveau passage obligé entre l’Europe et l’Asie

L’Arctique, nouveau passage obligé entre l’Europe et l’Asie

Dernière mise à jour le lundi 19 août 2013

Article paru
sur le site "Figaro nautisme" - 15 Août 2013
Visualiser l’article original


Le Soléal, dernier né de la compagnie du Ponant, spécialisée dans les croisières de luxe, reliera l’Europe à l’Asie via le Pôle Nord, une voie maritime qu’il est désormais possible d’emprunter pendant quelques semaines en été en raison de la fonte des glaces. Le départ est prévu le 26 août de Kangerlussuaq, au Groenland. "Ce sera le premier bateau français de cette taille à emprunter le passage du Nord-Ouest", s’est félicité le commandant du paquebot, le capitaine Etienne Garcia. Le bateau flamabant neuf mesure 142 mètres de long et 18 mètres de large.

Une route historique

La croisière devrait durer 21 jours jusqu’en Russie et suivra la route historique empreuntée par Roald Amundsen, cet explorateur norvégien qui fut le premier à ouvrir le passage en 1905, au terme de trois années d’une lente et périlleuse progression. "La navigation dans cette zone n’est pas facile, il y a beaucoup de hauts fonds, de courants, de la glace dérivante, beaucoup d’îles...", a souligné le capitaine Garcia. Ils pourront croiser sur le chemin le rameur Charles Hedrich, un ancien businessman qui s’est engagé au début de l’été dans une première à la rame dans les glaces de l’Arctique.

Pour contrer les critiques des associations écologistes qui s’inquiètent de la fréquentation de l’écosystème arctique très fragile, la compagnie du Ponant asssure que son navire est équipé pour réduire au minimum son impact sur l’environnement. Il dispose d’un système utilisant la propulsion pour le maintenir en position de mouillage sans utiliser l’ancre et ainsi protéger les fonds marins, ainsi que d’un sonar lui permettant de détecter les mammifères marins, ce qui évite les risques de collisions.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP