21 février : L’Hermione. Cap au sud pour un périple francophone 20 février : Algues vertes. "L’Etat et les élus ont encore failli" 19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension
Accueil > Actualités de la mer > L’IFPEN confirme l’existence de ressources d’hydrogène naturel

L’IFPEN confirme l’existence de ressources d’hydrogène naturel

Dernière mise à jour le mercredi 24 avril 2013

Article paru
sur le site "actualités news environement" - 20 Avril 2013
Visualiser l’article original


« L’hydrogène (H2), tel que nous l’envisageons aujourd’hui, n’est pas considéré comme une source d’énergie mais plutôt comme un vecteur d’énergie ; il n’est pas émis naturellement comme le sont les énergies fossiles mais résulte de la transformation d’une ressource. L’H2 utilisé dans l’industrie est principalement produit par transformation du gaz naturel (CH4) au prix d’une émission de CO2. Dans l’avenir, l’hydrogène, fabriqué alors à partir de l’électrolyse de l’eau, est envisagé comme mode de stockage d’énergie pour compenser l’intermittence du solaire ou de l’éolien », explique l’équipe de recherche.
Aujourd’hui, de plus en plus d’indices montrent que des émanations naturelles substantielles d’hydrogène existent. On peut notamment inclure le changement de paradigme : plus qu’un vecteur d’énergie, l’hydrogène pourrait être une source d’énergie - à l’instar des énergies fossiles - mais dont la combustion émet de l’eau (H2O) et non du CO2. Du moins, c’est l’enjeu des travaux actuels conduits par IFPEN.

Notons que les premières émanations naturelles d’hydrogène ont été découvertes au fond des mers, le long des dorsales médio-océaniques. Cependant, leur exploitation n’est pas économique.

C’est pourquoi, l’IFPEN a orienté ses travaux sur les sources terrestres d’H2 plus faciles d’accès, qui ont été observées dans deux types de contexte géologique :

· les grands massifs terrestres de péridotite, où un contexte tectonique particulier expose les roches, d’origine mantelliques, à l’altération par les eaux météoriques.

· des zones situées au cœur des continents, les zones intraplaques, et en particulier dans les parties les plus anciennes, les cratons précambriens, situés au centre des continents émergés.

Les premiers travaux d’IFPEN ont confirmé l’existence de flux localement importants d’H2 sur les plus grands massifs de péridotites, à l’échelle mondiale ; mais surtout ils ont démontré l’ubiquité de flux d’hydrogène en zone intraplaque.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP