20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > L’Ifremer obtient la certification ISO 9001-2008 « Système de Management de la (...)

L’Ifremer obtient la certification ISO 9001-2008 « Système de Management de la Qualité »

Dernière mise à jour le mardi 8 janvier 2013

Article paru
sur le site "New press" - 04 Janvier 2013
Visualiser l’article original


Le "Système de Management de la Qualité" de l’Ifremer a été certifié ISO 9001 le 19 décembre à la faveur d’une cérémonie de remise officielle du certificat par le Responsable Délégation Ile de France de l’association française de normalisation Afnor, Christian Le Diouron. Jean-Yves Perrot, Président-Directeur général de l’Ifremer et Christian Le Diouron, Responsable Délégation Ile de France de l’association française de normalisation Afnor lors de la remise du certificat.

A cette occasion, Jean-Yves Perrot, Président-Directeur général de l’Ifremer, a rappelé que « la notion de démarche Qualité existe depuis 14 ans à l’Ifremer, elle avait en effet débuté dans le domaine de l’environnement côtier. Outre la certification des comptes déjà effective, l’obtention aujourd’hui de la norme ISO 9001 reflète la volonté de l’Ifremer d’améliorer continuellement son fonctionnement pour mieux répondre aux missions qui sont les siennes.

La mise en place de ce système va notamment contribuer à permettre à l’Ifremer de répondre plus efficacement aux appels d’offres, en particulier à l’international, tout en donnant à l’Institut, de nouveaux atouts pour nouer des partenariats avec le secteur privé ».

Pour Philippe Le Bras, Coordonnateur National Qualité de l’Ifremer, « l’obtention de la certification globale ISO 9001 pour tous les sites et toutes les activités, est un point de départ pour permettre de rendre les pratiques plus homogènes au sein de l’institut, afin de gagner en efficacité dans l’exécution des différentes tâches. Elle permet également de mieux évaluer les performances de l’Ifremer, pour que l’institut remplisse de manière adéquate son rôle auprès de la collectivité. En effet, cette certification apporte une reconnaissance publique qui établit et maintient un véritable lien de confiance avec les différents partenaires.

Enfin, les dysfonctionnements étant mieux identifiés, ils seront ainsi mieux corriger. Maintenant, c’est à chacun d’entre nous de s’imprégner de cette démarche, ce n’est donc qu’un début ... ». Désormais, le défi est d’amener ce système qualité à maturité, de le faire vivre et de l’intégrer comme un outil au service de tous, pour l’amélioration du fonctionnement de l’Ifremer. L’appropriation de cette démarche par l’ensemble du personnel de l’Institut sera un enjeu fort au cours du prochain Contrat quinquennal.
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP