20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > L’Institut d’Excellence des Énergies Décarbonées (IEED) de France

L’Institut d’Excellence des Énergies Décarbonées (IEED) de France

Dernière mise à jour le mardi 30 octobre 2012


France énergies marines : Un institut d’excellence essentiel au développement des EMR

Filières
Eco-activités
Mer

Publié par :
Bretagne Développement Innovation
Contact :
Jean-Julien Ferron Contactez nous
Tél : 02 99 84 53 06
Publié le : 25 octobre 2012

Brève

L’Institut d’Excellence des Énergies Décarbonées (IEED) de France Energies Marines (FEM), est une plateforme nationale basée à Brest, qui a pour objectif de positionner la France comme leader européen des EMR.

Un outil d’aide à la filière

Les Instituts d’Excellence se caractérisent par le souhait de créer un outil d’aide à la filière au sein d’une entité à part entière. En ce qui concerne France Energies Marines, les 55 membres désirent monter des équipes communes dédiées à la recherche sur l’ensemble des EMR et apporter un soutien à toutes les technologies liées aux EMR en France métropolitaine et Outre-Mer.
Une synergie public-privé

La force du projet France Énergies Marines repose sur une large mobilisation des acteurs de développement : 20 industriels dont 9 grands groupes (Alstom, Areva, Bureau Véritas, DCNS, EDF, SBM, STX, Technip, Veolia, et), des PME, des structures de recherche et d’enseignement supérieur (Ifremer, IFP Énergies Nouvelles, CNRS, UBO, ENSTA Bretagne, ENS Cachan, École Navale, Centrale Nantes) et des collectivités territoriales fédérées autour de la Région Bretagne. Au total, 55 partenaires se sont engagés pour l’émergence de cet institut d’excellence. Soutenu par les Pôles Mer Bretagne et Mer PACA, l’Institut d’Excellence des Énergies Décarbonées constitue l’élément moteur du développement d’une filière industrielle des EMR créatrice d’emplois.
Développer une offre technologique d’avenir et pérenniser la filière industrielle française

L’IEED concentre ses efforts sur l’étude de quatre types d’énergies marines renouvelables : l’éolien offshore (posé et flottant), l’hydrolien, l’houlomoteur et l’énergie thermique des mers. Tandis que l’Institut disposera de cinq sites d’essais en mer, à terre, trois sites lui seront consacrés : Brest (le siège), Nantes et Toulon.

Face aux défis économiques et environnementaux liés aux besoins énergétiques mondiaux, l’Institut s’est fixé des objectifs de taille : promouvoir la pérennité d’une filière industrielle française des EMR en stimulant la compétitivité des entreprises et donner à la France une dimension mondiale dans ce domaine. Pour ce faire, les actions menées par France Énergies Marines portent sur trois axes principaux : soutenir la R&D sur les EMR, favoriser la réalisation de sites d’essais et de validation des démonstrateurs et constituer un centre de ressources et de formation.
http://www.bretagne-innovation.tm.fr/Actualites/France-energies-marines-Un-institut-d-excellence-essentiel-au-developpement-des-EMR

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP