23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux
Accueil > Actualités de la mer > L’acidification des océans

L’acidification des océans

Dernière mise à jour le mercredi 27 août 2014

Article paru
sur le site "France-info" - 25 Août 2014
Visualiser l’article original


Le CO2 ou gaz carbonique, n’est pas seulement responsable du réchauffement climatique. En fait tout le CO2 que nous émettons en brûlant du pétrole, du charbon ou du gaz, ne reste pas dans l’atmosphère. Une partie non négligeable (25 %) est absorbée par les océans.
Pour le climat de la planète c’est plutôt une bonne chose.

Sans les océans, le réchauffement serait encore plus important. Mais ce rôle d’amortisseurs que jouent les mers du globe a un prix. C’est précisément l’absorption de ces quantités phénoménales de CO2 par les océans qui provoque leur acidification.

Depuis le début du développement industriel, l’acidité des océans a augmenté de près de 30%. Selon des simulations, si nos émissions de gaz carbonique se poursuivent au même rythme, l’acidité des océans pourrait plus que doubler d’ici 2100. Les études indiquent que l’acidification en cours est bien plus rapide que celles qui se sont produites naturellement au cours des 50 derniers millions d’années.
Des conséquences sur les organismes vivants dans les océans

Mais, bien curieusement, les scientifiques ont beaucoup attendu avant de se poser cette question. Ils ont même longtemps pensé que l’absorption du CO2 par les océans serait sans grande conséquence pour les organismes qui y vivent. En France, l’un des premiers scientifiques à s’être intéressé à ces questions s’appelle Jean-Pierre Gattuso. Son premier article sur ce sujet date de 1998. A cette époque quasiment personne ne s’y intéressait. Il faudra attendre 2004 pour voir le nombre de chercheurs et d’études sur ce thème s’envolé.

D’ailleurs le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat, (le Giec), ne s’est prononcé que tout récemment sur cette question. Dans le deuxième volet de son 5eme rapport paru il y a un mois, il précise pour la première fois l’impact de l’acidification des océans sur les organismes marins.
Les premières victimes

Les premiers à pâtir de l’acidification des océans seront les organismes dotés de squelette ou de coquille calcaire.

Par exemple, les coraux ou les mollusques comme les moules ou les huitres seront en première ligne. Dans une eau plus acide, ces organismes auront plus de mal à fabriquer leur coquille ou leur squelette calcaire car les briques dont ils se servent (les ions carbonates) seront moins nombreuses.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP