17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres
Accueil > Actualités de la mer > L’acidification des océans

L’acidification des océans

Dernière mise à jour le mercredi 27 août 2014

Article paru
sur le site "France-info" - 25 Août 2014
Visualiser l’article original


Le CO2 ou gaz carbonique, n’est pas seulement responsable du réchauffement climatique. En fait tout le CO2 que nous émettons en brûlant du pétrole, du charbon ou du gaz, ne reste pas dans l’atmosphère. Une partie non négligeable (25 %) est absorbée par les océans.
Pour le climat de la planète c’est plutôt une bonne chose.

Sans les océans, le réchauffement serait encore plus important. Mais ce rôle d’amortisseurs que jouent les mers du globe a un prix. C’est précisément l’absorption de ces quantités phénoménales de CO2 par les océans qui provoque leur acidification.

Depuis le début du développement industriel, l’acidité des océans a augmenté de près de 30%. Selon des simulations, si nos émissions de gaz carbonique se poursuivent au même rythme, l’acidité des océans pourrait plus que doubler d’ici 2100. Les études indiquent que l’acidification en cours est bien plus rapide que celles qui se sont produites naturellement au cours des 50 derniers millions d’années.
Des conséquences sur les organismes vivants dans les océans

Mais, bien curieusement, les scientifiques ont beaucoup attendu avant de se poser cette question. Ils ont même longtemps pensé que l’absorption du CO2 par les océans serait sans grande conséquence pour les organismes qui y vivent. En France, l’un des premiers scientifiques à s’être intéressé à ces questions s’appelle Jean-Pierre Gattuso. Son premier article sur ce sujet date de 1998. A cette époque quasiment personne ne s’y intéressait. Il faudra attendre 2004 pour voir le nombre de chercheurs et d’études sur ce thème s’envolé.

D’ailleurs le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat, (le Giec), ne s’est prononcé que tout récemment sur cette question. Dans le deuxième volet de son 5eme rapport paru il y a un mois, il précise pour la première fois l’impact de l’acidification des océans sur les organismes marins.
Les premières victimes

Les premiers à pâtir de l’acidification des océans seront les organismes dotés de squelette ou de coquille calcaire.

Par exemple, les coraux ou les mollusques comme les moules ou les huitres seront en première ligne. Dans une eau plus acide, ces organismes auront plus de mal à fabriquer leur coquille ou leur squelette calcaire car les briques dont ils se servent (les ions carbonates) seront moins nombreuses.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP