20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > L’association reste vigilante face à l’éolien offshore - Saint-Germain-sur-Ay

L’association reste vigilante face à l’éolien offshore - Saint-Germain-sur-Ay

Dernière mise à jour le mercredi 21 août 2013

Article paru
sur le site "Ouestfrance" - 17 Août 2013
Visualiser l’article original


L’ACPEM (Association contre les projets éoliens en mer) concerne Saint-Germain-sur-Ay, Créances et Pirou. Elle regroupe 1 058 adhérents et reste attentive à l’implantation éventuelle de parcs éoliens offshore en mer de la Manche et dans l’océan Atlantique.

Elle reste vigilante notamment face à la loi Brottes, de janvier 2013, qui « efface tout ce qui avait été décidé avant au Grenelle de l’environnement où certaines limites étaient posées au niveau de l’éolien. Toutes les barrières législatives et administratives, issues du Grenelle qui encadraient l’éolien, ont été enlevées », précise Bernard Cianferani, vice-président de l’association. Ce dernier assurant l’intérim de la présidence, suite à la démission de Michel Doré, au mois de juin.

« Il est important de rester mobilisé et groupé car il y a toujours des menaces d’implantation sur notre côte », confie Bernard Cianferani en montrant une carte de la FEE (Fédération énergétique éolien) avec des propositions de zones techniquement favorables à l’éolien en mer : « Le Cotentin est en plein dedans. On est jamais à l’abri de ce qui peut-être décidé. Par ailleurs, six zones sont en projet : Fécamp, Saint-Brieuc, Courseulles-sur-Mer, Saint-Nazaire où les projets sont déjà arrêtés ; Le Tréport et Noirmoutier ».

L’association espère augmenter le nombre de ses adhérents pour défendre cette cause. Elle est adhérente à l’association Basse-Normandie environnement, et à la Fédération de l’environnement durable (FED) qui regroupe 891 associations à l’échelon national. Elle est en relation avec l’association Pulse (Pour un littoral sans éolien) qui fait partie de la FED.

Le conseil d’administration compte seize membres. Le siège de l’association se trouve à la mairie de Saint-Germain-sur-Ay ; l’adresse postale est celle du président. Bernard Cianferani a été élu président, Claude Houellebecq, vice-président et trésorier ; Anne-Marie Hamond, secrétaire ; Muriel Letort, secrétaire adjointe et Lilyane Villedieu, trésorière adjointe.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP