15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable »
Accueil > Actualités de la mer > L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science

L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science

Dernière mise à jour le jeudi 16 novembre 2017

Article paru sur le site "Ouest France :"
- 15 Octobre 2017
Visualiser l’article original


Précieux dans la recherche médicale, l’axolotl est un animal aux capacités régénératrices exceptionnelles. Très connu sous sa forme domestique, ce « monstre d’eau » pourrait bientôt disparaître car son habitat naturel est fortement menacé.

Une tête étrange avec des branchies en forme de fougères, une allure inoffensive : l’axolotl a tout pour séduire les amateurs de créatures aquatiques. Animal exotique, son nom signifie « monstre d’eau » en langue nahualt, qui était parlée par les Aztèques.
Connue sous sa forme domestique, blanche aux yeux noirs, cette salamandre mexicaine fascine depuis longtemps les biologistes, grâce à ses capacités physiques tout bonnement exceptionnelles. L’axolotl est capable de régénérer certaines parties de son corps comme ses yeux, sa moelle épinière, ses pattes… D’où l’intérêt des scientifiques et des laboratoires de recherche pour cet animal.

En 2016, des chercheurs de la Northeastern University (États-Unis) ont étudié par exemple la faculté de l’axolotl à reconstituer ses ovaires dans le but de lutter contre l’infertilité.

…/...
Lire l’article complet sur ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP