20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec
Accueil > Actualités de la mer > L’hydrolienne Arcouest de nouveau démontée

L’hydrolienne Arcouest de nouveau démontée

Dernière mise à jour le jeudi 5 septembre 2013

Article paru
sur le site "Mer et Marine" - 03 septembre Août 2013
Visualiser l’article original


Arcouest, le prototype d’hydrolienne conçu pour le projet de ferme pilote d’EDF au large de Paimpol et de l’île de Bréhat, va devoir être de nouveau démonté. Cette intervention technique a été décidée après les essais conduits par OpenHydro (filiale irlandaise de DCNS ayant conçu l’engin) en rade de Brest du 21 au 29 août. « Les essais se sont déroulés dans de bonnes conditions et ont permis de mener à bien les différents tests prévus. Toutefois, le fonctionnement à la mer a permis de confirmer la nécessité d’un ajustement sur la partie électrique de l’alternateur. OpenHydro, développeur de cette technologie, a donc décidé d’intervenir sur la turbine afin d’apporter les corrections nécessaires. Cette opération qui nécessite le démontage de la turbine va se dérouler au port de Brest », explique EDF.

Essais de fonctionnement avant une nouvelle immersion

Immergée pour la première fois en octobre 2011 sur le site de Paimpol-Bréhat, Arcouest avait été relevée en janvier 2012 et ramenée à Brest, où DCNS a assuré son assemblage. En septembre 2012, lors d’essais en face du port, la barge support de l’hydrolienne avait été victime d’une avarie sur son système de manutention, l’obligeant à déposer l’hydrolienne au fond de la rade. Elle y est restée six mois avant d’être relevée en mars dernier. Conduite à Brest, Arcouest a fait l’objet d’une inspection complète ayant entrainé son démontage. A l’issue, différents essais ont été menés à quai. C’est au cours de ces tests qu’il est apparu nécessaire de vérifier le bon fonctionnement de la chaîne électrique, les ingénieurs ayant des incertitudes après les tests réalisés sur l’alternateur. La campagne menée du 21 au 29 août avait notamment pour objet de lever les doutes ou bien, comme cela a été le cas, de confirmer la nécessité de mener des travaux correctifs. Une intervention impérative avant une nouvelle immersion sur le site de Paimpol-Bréhat. « Les essais de fonctionnement de l’hydrolienne Arcouest, technologie totalement innovante, représentent une phase importante et incontournable du projet. Il s’agit de valider la mise au point du prototype d’OpenHydro avant son immersion sur le site de Paimpol‐Bréhat. Cette séquence permet de vérifier le bon fonctionnement des différents systèmes (mécaniques, électriques…), de valider tous les protocoles techniques et le cas échéant d’apporter les modifications nécessaires sur ce prototype », précise EDF.

Le parc pilote de Paimpol-Bréhat

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP