26 septembre : Quand la science aide à faire tomber les cartels de l’ivoire25 septembre : Algues brunes. Le bon filon d’une entreprise bretonne rticle paru sur le site "Le Télégramme :"...24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"
Accueil > Actualités de la mer > La Norvège admet que son saumon présente des risques pour la santé

La Norvège admet que son saumon présente des risques pour la santé

Dernière mise à jour le vendredi 16 août 2013

Article paru
sur le site "techniques-ingenieur" - 13 Août 2013
Visualiser l’article original


C’est un fait désormais reconnu par les autorités norvégiennes, leur saumon d’élevage est dangereux pour la santé, surtout chez les enfants et les femmes enceintes.

Il aura fallu quelques années et une enquête du magazine norvégien VG pour que les autorités sanitaires avouent enfin la dangerosité de leur saumon.

Une contrainte médiatique qui a finalement fait ployer l’attitude de déni dans laquelle elles se protégeaient. Il s’agit d’un aveu retentissant de la part du gouvernement norvégien lorsqu’on sait que 60 % de la production mondiale de saumon proviennent de leur pays ; et un véritable coup dur, car la vente génère 20 milliards d’euros de bénéfice chaque année.

Selon Anne-Lise Bjorke Monsen, docteur au laboratoire de biochimie de Bergen, les polluants agissent directement sur notre métabolisme. Ils affaiblissent, voire pervertissent nos défenses immunitaires. Et le plus ennuyeux est qu’ils se transmettent, notamment par allaitement.

Résultat, ils agissent négativement sur le développement de notre cerveau. « Autisme, hyperactivité et baisse du QI » en sont les principaux symptômes. Les réactions ne se sont pas fait attendre. Quelques jours après la publication de l’enquête, le gouvernement s’est senti obligé de conseiller de réduire voire d’interdire la consommation de saumon à ses habitants, tout du moins aux personnes sensibles.

Sans doute pour enrayer la polémique grandissante et aussi parce que les enjeux sont énormes. Pourtant, le problème est entendu depuis bien longtemps. Depuis que l’on sait que la farine utilisée pour nourrir les poissons d’élevage est à base de poissons sauvages, eux-mêmes contaminés par les PCB (polychlorobiphényles) autrefois employés comme isolant électrique.

Et surtout parce que le saumon norvégien contient un insecticide : le diflubenzuron. Une substance considérée par l’Autorité européenne de sécurité alimentaire comme « hautement toxique pour les organismes aquatiques ». Des mesures strictes ont d’ailleurs été prises dès le courant des années 80. Mesures qui ne cessent d’évoluer au fur et à mesure des études portant sur la nocivité de certains produits.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP