15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk
Accueil > Actualités de la mer > La banquise de l’Arctique se réduit à un niveau "anormalement rapide"

La banquise de l’Arctique se réduit à un niveau "anormalement rapide"

Dernière mise à jour le vendredi 31 août 2012

Article paru sur le site "Sciences et Avenir" - lundi 31 Août 2012
Visualiser l’article original


La banquise de l’Arctique se réduit à un niveau "anormalement rapide"
Créé le 28-08-2012 à 19h30 - Mis à jour à 19h30
PARTAGER
RÉAGIR0
Abonnez-vous à
Sciences et avenir

La banquise dans l’Arctique se réduit "à un rythme anormalement rapide" depuis le début du mois d’août et a atteint un niveau minimum record pour cette période de l’année, a indiqué mardi l’Institut russe de recherche scientifique pour l’Arctique et l’Antarctique.

Les chercheurs "suivent attentivement la réduction anormalement rapide de la surface des glaces maritimes dans l’arctique en août", indique l’institut dans un communiqué.

"La fonte estivale, qui a débuté en mai, s’est développée d’une façon quasi-analogue au scénario de 2007", année au cours de laquelle la banquise avait atteint son minium record, ajoute-t-il.

Entre le 13 et le 19 août, la surface moyenne des glaces arctiques a même atteint 4,8 millions de km2, soit près de 500.000 km2 de moins qu’à la même période en 2007, selon cette source.

Si la fonte se poursuit à ce rythme, la surface des glaces pourrait atteindre 4 millions de km2, met en garde l’institut.
Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP