18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre
Accueil > Actualités de la mer > La crevétticulture et la pisciculture : deux créneaux porteurs

La crevétticulture et la pisciculture : deux créneaux porteurs

Dernière mise à jour le lundi 25 juin 2012

Article paru sur le site "Tahiti Infos" - lundi 25 Juin 2012
Visualiser l’article original



La crevétticulture et la pisciculture : deux créneaux porteurs


Depuis le début des travaux de recherches dans les années 70, l’aquaculture en Polynésie française s’est développée et diversifiée, en grande partie grâce aux innovations scientifiques et techniques réalisées dans le domaine. L’ouverture du centre technique aquacole (CTA) de Vairao a été un élément déterminant dans le développement d’initiatives privées.

Pour la filière crevette, il convient de préciser l’existence d’une souche de crevettes polynésienne domestiquée depuis 25 ans, indemne de toutes maladies, très performante et sans risque environnemental d’invasion dans le milieu. Actuellement, il existe 3 fermes aquacoles qui se partagent le marché local. Avec une demande estimé à près de 250 tonnes de crevettes de qualité, la production annuelle s’élève à 50 tonnes avec un prévisionnel qui avoisinerait 120 tonnes après rénovation et extension des structures existantes. Ce qui signifie, in fine, que l’offre locale de crevettes ne couvrira pas la demande, un créneau qui reste à exploiter.

La filière piscicole, plus précisément, celle du « Platax orbicularis », plus communément appelée « paraha peue » est beaucoup plus récente. 3 fermes d’élevage se partagent le marché local du « Platax orbicularis » dont la production annuelle est estimé à près de 10 tonnes avec un prévisionnel de production en hausse.

La crevétticulture et la pisciculture : deux créneaux porteurs
Dans ce contexte, 4 porteurs de projets sont en formation au sein de l’équipe de la Direction des ressources marines (DRM) et basés au CTA situé à Vairao. L’objectif de cette formation est d’acquérir un savoir-faire et d’obtenir l’agrément d’aquaculteur. En parallèle, ces futurs opérateurs ont rencontré le ministre des ressources marines en charge de l’aquaculture, Temauri Foster afin de lui présenter, dans les grandes lignes, leurs projets aquacoles. Le premier est dédié à l’élevage de paraha peue sur l’île de Tahaa, le second, est axé sur l’élevage de crevette en enclos sur le motu Hakamanu à Tikehau aux Tuamotu, le troisième, également sur de la crevette en enclos est envisagé sur l’île de Bora-Bora et enfin, le quatrième, toujours dans la crevette en cage ou en enclos à la pointe Vivish de Toahotu sur la presqu’île de Tahiti.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP