26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure4 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent2 mai : Baie de Saint-Brieuc. Les mytiliculteurs planchent sur l’avenir30 avril : Manifeste pour une cuisine responsable ! By Chef Simon28 avril : Emissions polluantes. Les cargos mis au pas27 avril : Coups de filet chez les trafiquants de civelles, jeunes anguilles protégées En savoir plusfiquants-de-civelles26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?
Accueil > Actualités de la mer > La fin de la « guerre du hareng » entre l’UE et les îles Féroé

La fin de la « guerre du hareng » entre l’UE et les îles Féroé

Dernière mise à jour le mardi 19 août 2014


Maquereaux et harengs féringiens seront bientôt de retour sur les tables européennes. L’Union européenne a en effet décidé, lundi 18 août, de reprendre les importations de ces deux espèces de poissons pêchés par les chalutiers des îles Féroé, cet archipel sous souveraineté danoise.

L’UE les avait interdites en août 2013 pour protester contre « la gestion non durable » des stocks de harengs par l’archipel. Les îles Féroé s’étaient en effet octroyé en 2013 une augmentation de 229 % de leurs quotas de harengs dans le nord-est de l’Atlantique, violant un accord de quotas passé entre Etats côtiers de cette zone.

UN QUOTA DE 40 000 TONNES

La Commission européenne a annoncé que cette interdiction « sera[it] levée à partir du 20 août », dans le sillage de l’accord politique que l’UE et les îles Féroé avaient conclu en juin pour clore leur différend sur les quotas de pêche de hareng. Les îles Féroé avaient alors accepté « de cesser leurs pêches non durables et d’adopter un quota de hareng de 40 000 tonnes pour 2014 », qui « ne compromet pas les efforts de conservation » du stock, a précisé l’exécutif bruxellois.

La levée des sanctions — incluant l’interdiction des importations mais aussi la fermeture des ports de l’UE à la flotte féringienne — « ne signifie pas que l’UE considère tacitement que 40 000 tonnes est une part légitime

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP