27 avril : Toxines. Des interdictions de pêche en rade de Brest 26 avril : Une larve dévoreuse de plastique, nouvel espoir pour l’environnement 24 avril : Océan Arctique : découverte d’une importante zone d’accumulation des déchets plastiques au nord de l’Europe19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité
Accueil > Actualités de la mer > La goélette Tara part étudier les coraux du Pacifique

La goélette Tara part étudier les coraux du Pacifique

Dernière mise à jour le mercredi 20 avril 2016

Article paru
sur le site "Ouestfrance" - 14 Avril 2016
Visualiser l’article original


La célèbre goélette Tara quittera Lorient le 28 mai prochain pour la plus grande expédition jamais consacrée aux récifs coralliens du Pacifique.

Il s’agit de la plus grande expédition jamais consacrée aux récifs coralliens du Pacifique. Le 28 mai prochain, la célèbre goélette Tara quittera Lorient (Morbihan) pour parcourir, jusqu’en septembre 2018, près de 100 000 kilomètres, du canal de Panama à l’archipel du Japon, puis de la Nouvelle-Zélande jusqu’en Chine.

À son bord, six marins et une équipe de 70 scientifiques (biologistes, coralliens, océanographes, spécialistes du plancton) qui se relaieront en mer. Au programme de ces deux années d’expédition, sous la houlette du CNRS et du Centre scientifique de Monaco : 70 escales, l’analyse de 40 archipels et le prélèvement de 40 000 échantillons, pour découvrir notamment la diversité cachée du corail.

30 % de la biodiversité marine
Car si les récifs coralliens ne couvrent qu’environ 0,2 % de la superficie des océans, ils rassemblent près de 30 % de la biodiversité marine. Pour exemple, un kilomètre de récifs coralliens équivaut à « toute la biodiversité marine des côtes françaises métropolitaines », précise Serge Planes, spécialiste français des coraux et responsable scientifique de l’expédition.

L’expédition se penchera également sur l’état de santé des récifs, confrontés aux changements climatiques et à l’acidification des océans.

> À lire aussi : Océans. Un réchauffement de 2 °C limiterait la casse sur les coraux.
.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP