22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Actualités de la mer > La mer nourrit les espoirs en Bretagne

La mer nourrit les espoirs en Bretagne

Dernière mise à jour le samedi 19 octobre 2013

Article paru
sur le site "OuestFrance entreprises" - 16 octobre 2013
Visualiser l’article original



Alors, comment se porte-t-elle ? Comme la marée, elle connaît des hauts et des bas. Si on dresse le bilan des décennies précédentes, elle est en repli. Parfois sévère, comme pour la pêche qui a vu la moitié de ses effectifs sombrer en vingt ans (15 000 aujourd’hui). Et la tempête n’est pas terminée. Pour autant, la Bretagne représente encore 50 % de la pêche française et des armements investissent dans de nouveaux bateaux.
Énergie, biotechnologies, tourisme...

La construction navale industrielle ou nautique (8 000 emplois) a connu mieux, mais elle n’a pas dit son dernier mot. Le redressement de la maintenance à Brest, comme le dynamisme de Piriou à Concarneau (Finistère), illustre cette volonté de ne jamais baisser les bras. Et de traquer l’innovation. « Nos chantiers travaillent sur des niches à haute valeur ajoutée », souligne Pierre Karleskind, vice-président de la Région.

Avec l’émergence des énergies marines renouvelables, des pistes de développement peuvent raisonnablement être envisagées. Hydroliennes, éoliennes flottantes... les Bretons ont des atouts pour développer de nouveaux d’emplois. Les espoirs se portent aussi vers les biotechnologies marines. Santé, nourriture, énergies...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP