25 septembre : Algues brunes. Le bon filon d’une entreprise bretonne rticle paru sur le site "Le Télégramme :"...24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"
Accueil > Actualités de la mer > La pêche intensive menace les océans

La pêche intensive menace les océans

Dernière mise à jour le jeudi 18 avril 2013

Article paru
sur le site "France info" - 17 Avril 2013
Visualiser l’article original


Tout comme au 19e siècle, les gens continuent de croire que la mer est remplie de poissons et que l’on peut pêcher sans problème, explique Philippe Cury, directeur de recherche à l’IRD, directeur de l’UMR EME. "Une vision qui existe toujours : quand on arrêtera d’exploiter des ressources surexploitées elles reviendront automatiquement parce que finalement elles produisent beaucoup d’œufs. C’est ce que l’on entend souvent."

Depuis que l’homme existe il n’a cessé de progresser et de s’étendre géographiquement. "Il y a d’abord les mégafaunes qui ont disparu et puis aujourd’hui dans la pêche une exploitation toujours plus lointaine, toujours plus profonde."

Philippe Cury publie Mange tes méduses !, chez Odile Jacob

"Cela illustre la transformation de la nature telle qu’on la ressent. La flèche du temps qui s’impose à l’océan. En Namibie, l’une des zones les plus riches en poisson, les millions de tonnes de sardines et d’anchois ont été surexploitées. Cette espèce est le fioul des océans et cet effondrement est la fin d’un écosystème."

La disparition des sardines et des anchois de Namibie a fait disparaître les oiseaux marins. "La nature ayant horreur du vide, il y a entre 10 et 20 millions de tonnes de méduses qui colmatent l’écosystème. Avec la surexploitation des espèces elles sont omniprésentes. C’est ce que l’on appelle le changement de régime."

Si on ne change pas notre façon de pêcher, d’exploiter et de consommer on finira par manger des méduses, prédit Philippe Cury.

Présentation de l’éditeur : "Ce livre raconte une histoire simple dont le dernier acte se joue peut-être sous nos yeux : celle de la transformation de la nature.
Pour les animaux et les plantes, la vie sur Terre et dans les océans est une question de reproduction suivant des cycles annuels qui ont émergé il y a des millions d’années. Or, depuis que l’homme moderne a émergé, nous sommes en expansion permanente, et nous exploitons, de manière effrénée, les ressources naturelles de la planète.
Cette incompatibilité pourrait conduire à la destruction de la nature si nous ne mettons pas en place des modes d’action respectant les cycles naturels et rompant avec notre expansion aveugle.
Si nous le faisons, nous aurons inventé la durabilité. Si nous ne le faisons pas, il nous faudra nous contenter de manger des méduses !"
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP