18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure4 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent2 mai : Baie de Saint-Brieuc. Les mytiliculteurs planchent sur l’avenir30 avril : Manifeste pour une cuisine responsable ! By Chef Simon28 avril : Emissions polluantes. Les cargos mis au pas27 avril : Coups de filet chez les trafiquants de civelles, jeunes anguilles protégées En savoir plusfiquants-de-civelles26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche
Accueil > Actualités de la mer > La pollution menace la pêche antillaise

La pollution menace la pêche antillaise

Dernière mise à jour le mardi 29 janvier 2013

Article paru
sur le site "Ouest-france entreprises" - 25 Janvier 2013
Visualiser l’article original


« À cause de la contamination des langoustes par la chlordécone, une partie des pêcheurs est privée de 70 % de ses revenus », tempête le Guadeloupéen Jean-Claude Yoyotte, vice-président du Comité national des pêches. La chlordécone est une molécule chimique utilisée pour lutter contre le charançon du bananier. Son introduction date de 1972 et son interdiction définitive, mais tardive, de 1993. En décembre, les ports des îles ont déjà été bloqués en signe de protestation. Depuis, la situation s’envenime. « Une explosion sociale violente est à craindre », estime Jean-Claude Yoyotte.

Aide d’urgence

Martiniquais et Guadeloupéens viennent d’être reçus par Victorin Lurel, ministre des Outre-Mer et Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux Transports, à la Mer et à la Pêche. Ceux-ci ont promis de « débloquer une aide d’urgence de 2 millions d’euros, compatible avec les règlements européens. » Ils s’engagent aussi à examiner la situation des cotisations et dettes sociales. Cautères sur jambe de bois, analysent les professionnels de la mer. « Cela représente 10 000 € par marin. Plutôt léger quand on sait que cette pollution va durer des siècles et qu’elle risque de s’étendre. »

Les possibilités de reconversion des pêcheurs îliens « sont limitées » : « Les zones de pêches ne sont pas extensibles et celles qui ne sont pas contaminées sont déjà exploitées. Impossible de reporter l’effort de pêche sur elles. » Conflits d’usage et forte pression sur la ressource halieutique interdisent cette option. « Nous souhaitons qu’un travail soit fait en profondeur pour imaginer plusieurs options, comme le développement de l’aquaculture. » Aujourd’hui en Martinique, 40 % des zones de pêches à la langouste sont gelées. En Guadeloupe, la contamination des sols concerne environ 6 500 ha et 14 500 ha en Martinique.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP