25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale5 juin : Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l’alerte4 juin : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juin : Criées. Innover pour plus de compétitivité 2 juin : Guadeloupe : des écoles fermées à cause des sargasses1er juin : Environnement : les "poubelles de la mer" arrivent en France31 mai : En Gironde, les policiers de la mer traquent les braconniers à l’anguille30 mai : Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements29 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent28 mai : Qu’arrive-t-il aux lançons sur les plages bretonnes ? 26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans
Accueil > Actualités de la mer > La pollution sonore des cétacés, c’est assez !

La pollution sonore des cétacés, c’est assez !

Dernière mise à jour le mardi 28 février 2012

Article paru sur le site "Clicanoo.re" - Samedi 18 Février 2012
Visualiser l’article original



La pollution sonore des cétacés, c’est assez !

Vacarme en haute mer. C’est le nom du documentaire présenté par Sébastien Folin qui sera diffusé demain sur France 2. Un film en partie tourné à la Réunion qui fait la part belle à nos fonds marins mais qui a surtout le mérite de mettre en garde contre les nuisances sonores qui menacent nos dauphins et baleines à bosse.

Le monde du silence n’est plus qu’un doux rêve d’océanographe. Les océans ne sont plus seulement bercés par les chants mélodieux des baleines et les trilles des dauphins. Entre les sonars militaires, les parcs éoliens offshore, le ballet des navires et les prospections pétrolières, la bande-son du Grand bleu pourrait aujourd’hui ressembler à un concert dissonant. Un tintamarre en mer qui a été précisément mesuré par les scientifiques. En 50 ans, l’intensité sonore a augmenté de 20 décibels du fait de l’activité humaine. “Il y a récemment une prise de conscience sur la pollution sonore des océans”, observe Fabrice Schnöller, président d’honneur de l’association réunionnaise Abyss. C’est d’ailleurs ce spécialiste de l’acoustique sous-marine qui a sensibilisé à cette question Sébastien Folin, l’animateur le plus réunionnais du PAF qui anime - entre autres - chaque dimanche sur France 2 le magazine Grandeurs nature.

Pour cette émission scientifique, Sébastien Folin s’est donc jeté à l’eau. Il a mené l’enquête à travers les quatre coins du monde (Honduras, Floride, Italie, Île Maurice, Allemagne et surtout La Réunion) afin de comprendre les enjeux de la pollution sonore en haute mer. Il a chaussé palmes et tuba pour partir à la rencontre des baleines à bosses, des dauphins et des cachalots. “Le vrai problème c’est que la mer me faisait très peur, raconte Sébastien Folin. J’ai donc pris mon courage à deux mains, décidé d’apprivoiser cette phobie et aussi dû me remettre en condition physique. J’ai fait du sport et j’ai perdu 15 kg, c’est certainement ce qui a été le plus facile. La partie la plus ardue a été de m’habituer à nager dans l’océan et apprendre l’apnée. J’ai donc fait beaucoup d’aller-retour avec La Réunion pendant un an.” Filmé en trois sessions en 2011, le reportage donne à voir de belles images de notre île et des séquences magiques. “J’avoue que le moment où la baleine à bosse est venue me toucher, reste certainement l’épisode le plus mémorable de cette aventure”, se souvient l’animateur. Au-delà de l’aspect esthétique, ce documentaire a le mérite de délivrer un message assez rare sur les nuisances sonores imposées aux populations marines et permettra peut-être aux futurs touristes de venir voir nos baleines en respectant un peu plus leurs oreilles

Marie Payrard

“Vacarme en haute mer”. Documentaire de 52 minutes signé Jérome Julienne & John Jackson, présenté par Sébastien Folin. Diffusion programmée ce dimanche 19 février à 19 h 30 sur France 2 dans l’émission Grandeurs nature (le programme ne sera pas rediffusé sur Réunion première).



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP