19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec 5 mars : Norrd-Finistère. Un très vieux coquillage découvert
Accueil > Actualités de la mer > La population de requins blancs augmente dans l’Atlantique

La population de requins blancs augmente dans l’Atlantique

Dernière mise à jour le samedi 28 juin 2014

Article paru
sur le site "Ici Radio Canada" - 20 Juin 2014
Visualiser l’article original



Un rapport présenté comme étant l’un des plus complets sur les grands requins blancs révèle que leur nombre augmente dans l’Atlantique au large de la côte est américaine et du Canada après des décennies de déclin.

Cette étude réalisée par des chercheurs de la National Oceanic and Atmospheric Administration, publiée ce mois-ci dans le journal PLOS ONE, indique que la population de ce grand poisson a augmenté depuis les années 2000 dans la partie ouest de l’Atlantique Nord.

Selon les scientifiques, ce regain est attribuable à la reprise des efforts de conservation, comme la loi fédérale américaine de 1997 interdisant la chasse de ces requins, ainsi que la plus grande disponibilité des proies. L’espèce demeure classée comme vulnérable par l’Union internationale pour la conservation de la nature.

« L’espèce semble prendre du mieux, affirme Cami McCandless, l’une des auteures. Cela nous indique que les outils de gestion semblent fonctionner. »

Les grands requins blancs doivent leur mauvaise réputation au film Les dents de la mer, sorti il y a 39 ans jour pour jour vendredi. Les confrontations sont toutefois rares, avec seulement 106 attaques de grand requin blanc non provoquées - dont 13 mortelles - dans les eaux américaines depuis 1916, selon des données fournies par l’Université de la Floride.

Ces grands poissons sont cependant essentiels sur le plan environnemental. Ce sont des prédateurs situés tout en haut de la chaîne alimentaire, et ils aident à contrôler les populations d’autres espèces.

« Vous devriez vous inquiéter pour une bonne raison », estime James Sulikowski, un professeur de sciences de la mer à l’Université de la Nouvelle-Angleterre à Portland.

Une autre étude, publiée elle aussi dans PLOS ONE ce mois-ci, laissait entendre que ces requins se multiplient aussi dans le nord-est du Pacifique.

« Il y a cette tendance générale voulant qu’où les requins blancs sont protégés, ils semblent s’en remettre », estime Tobey H. Curtis, l’un des auteurs de l’étude sur l’Atlantique. La nature discrète des requins blancs et l’absence de données historiques sur les niveaux de population ont forcé les auteurs à se fier aux observations de requins, contrairement aux méthodes visant à dénombrer la vie marine, comme les sondages sur la pêche commerciale et les recensements, dit M. Curtis.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP