19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !
Accueil > Actualités de la mer > La production mondiale de bananes menacée par un champignon

La production mondiale de bananes menacée par un champignon

Dernière mise à jour le jeudi 26 octobre 2017

Article paru sur le site "Le Figaro :"
- 21Octobre 2017
Visualiser l’article original


La FAO, l’organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture, demande 98 millions de dollars pour éviter la progression de la jaunisse fusarienne. Une maladie qui a déjà décimé près de 100.000 hectares de bananes, principalement en Asie.

Si rien n’est fait, le fruit frais le plus exporté au monde, la banane, pourrait bien finir par disparaître de nos étals. Plus précisément, la Cavendish (Grande Naine), cette banane à la couleur jaune vif, qui est la plus consommée en France. Cette variété, qui représente près de la moitié des bananes cultivées dans le monde, et 95% de toutes les bananes vendues à l’export vers les pays développés, est menacée par un champignon, une nouvelle souche du Tropical Race 4 (TR4), responsable de la jaunisse fusarienne, également connue comme « maladie de Panama ».

Pour la FAO, l’organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture, il y a désormais urgence. Cette maladie « risque de décimer l’ensemble de la production mondiale de bananes, ce qui entraînerait d’importantes pertes commerciales et aurait des répercussions sur les moyens d’existence de 400 millions de personnes qui dépendent du fruit le plus exporté au monde pour se nourrir ou en tirer leurs revenus », alerte l’agence onusienne.
…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP