25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > La réalité du 7ème continent

La réalité du 7ème continent

Dernière mise à jour le lundi 17 juin 2013

Article paru
sur le site "Nova planète" - 13 Juin 2013
Visualiser l’article original


Le navigateur Charles Moore l’a découvert par hasard en 1999 lors d’une expédition. Halluciné par sa trouvaille, il alerte ALGALITA, une fondation américaine de recherche océanographique.

Seulement deux expéditions américaines se sont rendues sur place en 2006 & 2009. Pendant l’expédition de la SEAPLEX (Scripps Environmental Accumulation of Plastic Expedition) selon un article publié par l’institution gouvernementale américaine National Science Foundation (NSF), les scientifiques ont bien constaté de leurs yeux l’existence dans une région peu explorée du Pacifique Nord d’un gigantesque vortex de déchets. " Nous avons prélevé dans la couche de plastique la plus profonde de façon à bien mesurer l’ampleur du phénomène", a déclaré Miriam Goldstein scientifique, chef de l’expédition.


C’est pourquoi Patrick Deixonne, skipper professionnel / Président d’OSL et membre de la Société des Explorateurs Français décide de monter une expédition pour participer à la médiatisation de ce phénomène. Partie le 20 mai dernier de la Californie vers le milieu du Pacifique à bord du voilier SWAN 47 l’expédition "7ème Continent"vient de rentrer. Récit de cette aventure aussi effrayante que passionante à travers son instigateur, Patrick Deixonne, ce jeudi, dès 8h sur Nova.
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP