26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Laitue de mer

Laitue de mer

Ulva lactuca

Dernière mise à jour le lundi 21 août 2017

Certain d’entre nous souhaiteraient cuisiner les algues en général, dont on dit tant de bien, essayons ensemble de prendre le chemin de la cuisine des algues :-)



Laitue de mer

Comment préparer la laitue de mer fraîche à la cuisson :

- la dessaler dans de l’eau du robinet fraîche et froide, dans une bassine par exemple,
durant 10 minutes
- puis l’essorer dans un panier à salade.

Elle peut être servie crue en mélange avec des salades vertes, agrémentées d’une sauce à salade de votre choix (Crémée, vinaigrette, échalote etc...)

Quantité par personne :

- on compte de 15 à 30 gr d’algue fraîche par personne, suivant également le plat ou l’entrée servis.

Comment la conserver :

- faire sécher la laitue de mer au soleil ou au déshydratateur électrique,
- puis la réduire en paillettes et la mettre en bocaux, à l’abri de la lumière et de l’humidité ce qui permet de les incorporer aux purées, aux sauces, aux soupes.
- on peut également tenter la congélation qui néanmoins a tendance à modifier la texture.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP