22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Landes. Des huîtres élevées au fond de la mer

Landes. Des huîtres élevées au fond de la mer

Dernière mise à jour le samedi 3 octobre 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 02 octobre 2015
Visualiser l’article original


.
. Des huîtres élevées au fond de la mer 2 octobre 2015 à 06h34 Au total, près de 2.500 m³ de récifs comme celui-ci ont été immergés depuis...
Au total, près de 2.500 m³ de récifs comme celui-ci ont été immergés depuis 1996 dans les fonds marins, au large des Landes.
Cultiver par vingt mètres de fond des huîtres, nichées au coeur de récifs artificiels : c’est le pari lancé, dans les Landes, par une association. Cette solution pourrait, à terme, offrir une alternative aux problèmes récurrents de mortalité et aux interdictions de consommer ce mollusque, du fait des pollutions chroniques survenant dans des espaces contraints.
Trois ans que l’idée lui trottait dans la tête. Mardi dernier, Gérard Fourneau, le président d’Aquitaine Landes Récifs (ALR), a pu afficher un large sourire : face à lui, au large du port de Capbreton, à moins de 1,5 mille de la côte (2,7 km), le baliseur Gascogne a mis à l’eau son nouveau modèle de récif à la structure hexagonale, nommé Babel.
Avec le récif a été également immergé un imposant bloc de béton de 4,5 tonnes sur lequel des « paniers australiens » (des paniers suspendus qui n’ont pas besoin d’être retournés, contrairement aux poches classiques) s’accrochent à d’immenses supports métalliques de plus de 2,50 m de haut. En quelques minutes, la méga structure a été lentement déchargée sur les fonds marins par 20 mètres de profondeur, au sein d’une concession de 16 hectares interdite à la pêche. Positionnés dans le sens de la houle pour se balancer tout seuls, les paniers (il peut y en avoir jusqu’à 68 par récif) abriteront, d’ici à quelques semaines, des naissains d’huîtres et des pétoncles qui y seront déposés par des plongeurs.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP