21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale
Accueil > Actualités de la mer > Langouste rouge. Une campagne de marquage

Langouste rouge. Une campagne de marquage

Dernière mise à jour le vendredi 24 avril 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 23 Avril 2015
Visualiser l’article original



Malgré la chute de la production enregistrée dans les années 50, la langouste rouge fait toujours vivre quelques pêcheurs, en mer d’Iroise. Pour mieux comprendre l’évolution des stocks, une campagne de marquage vient d’être lancée par les pêcheurs. Depuis deux ans, les pêcheurs remontent de plus en plus de langoustes juvéniles dans leurs filets. La preuve, pour ces professionnels, de l’intérêt des mesures de gestion qu’ils ont prises depuis une dizaine d’années. Oui, mais voilà, soixante ans après la chute brutale et en partie inexpliquée des apports de langouste rouge, le compte n’y est toujours pas. Avec 15 tonnes débarquées, l’an passé, en Manche et en Atlantique, la situation n’a rien de commun avec les 1.500 tonnes annuelles de l’après-guerre. Trois fileyeurs de la mer d’Iroise en ont fait leur spécialité, pêchant chaque année près d’une tonne de ce crustacé réputé sur les grandes tables de l’Hexagone. Revendu en moyenne 43 € le kilo sous la criée de Brest (contre 15,50 € pour le homard), l’an passé, la langouste européenne est loin d’être marginale pour l’économie maritime. Une situation qui conduit les professionnels à s’intéresser de plus près à l’espèce « dont on ne sait pas grand-chose », selon Erwan Quéméneur, chargé de mission au comité départemental des pêches. 2.500 langoustes cette année Depuis le 17 février, il pilote une campagne de marquage d’ampleur, lancée entre l’estuaire de la Gironde et le Cotentin. Associés pour l’occasion à l’Ifremer, les pêcheurs professionnels volontaires devront marquer 2.500 langoustes, cette année. Des crustacés hors taille mais pas seulement. Le programme, lancé en association avec les autres comités départementaux bretons et les comités régionaux voisins, permettront également de marquer des langoustes de taille commerciale, grâce au financement apporté, notamment, par France filière pêche. Payées aux pêcheurs, elles seront remises à l’eau

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/morlaix/langouste-rouge-une-campagne-de-marquage-17-04-2015-10598463.php

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP