12 mai : Rade de Brest. Les daurades royales repassent à l’attaque 10 mai : Lanvéoc. L’École navale attend 200 bateaux 5 mai : Bretagne. Les phares d’Iroise classés Monuments historiques 4 mai : Morbihan. 1,2 million de naissains de Saint-Jacques déversés en mer 30 avril : plozévet. Des milliers de lançons échoués sur la plage29 avril : Palourdes. Le compte est bon à Martin-plage27 avril : Toxines. Des interdictions de pêche en rade de Brest 26 avril : Une larve dévoreuse de plastique, nouvel espoir pour l’environnement 24 avril : Océan Arctique : découverte d’une importante zone d’accumulation des déchets plastiques au nord de l’Europe19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé
Accueil > Les espèces > Crustacés > Homard

Homard

Homarus gammarus

Dernière mise à jour le mardi 17 décembre 2013



Homards Bretons (Européens)

Nom usuel homard
Noms régionaux petit bleu (29, 56), legestr, homara
Nom en anglais european lobster
Taille commune relevée
Taille maximale à l’âge adulte
Poids maximum relevé
Maturité sexuelle 2 à 3 ans
Durée de vie maximale relevée 22 ans
Profondeur habituelle de 0 à -100 m
Sédentaire oui
Pélagique oui à l’état larvaire
État de la ressource évaluée
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
8,7 cm (coffre)

homard breton taille minimale de pêche

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Habitat et habitudes alimentaires :

- vivant le jour dans son abri constitué de pierres, il passe son temps à ranger les sédiments présents.
- il peut aussi habiter dans un tunnel entre deux roches ou dans un trou dimensionné suivant sa propre taille.
- il apprécie également les épaves.
- il marque son territoire et chasse les congénères qui voudraient s’immiscer.

- il voit, sent et détecte ses proies (toujours inférieures à sa taille) et fait preuve d’une grande vivacité pour lancer ses pinces.
- poissons, crustacés, voire gros coquillages, font son ordinaire.


Conseils d’achat :
Achats possibles ou à éviter les mois suivants :
janvier
février à juin
juillet et août
septembre à novembre
décembre

Pendant les mois en rouge la demande est très supérieure à l’offre, ce qui entraîne une augmentation du prix de 50% !

Le choix d’un homard est relativement aisé :
- Le homard doit avoir le corps replié, les petites antennes au-dessus des yeux doivent être mobiles.
- Le homard doit être de teinte foncée ( toute décoloration pouvant évoquer une mue en cours, ou une conservation avancée en casier ou en vivier, le plus souvent pour de gros homards de plus d’un kg).
- Un homard présenté corps à plat doit être soulevé, s’il ne remonte pas son corps dans la seconde : ne l’achetez pas !


Conservation :

- un homard bien vivant peut se conserver au frais durant 48h sans aucun problème.
- au-delà il doit être cuit.


Recette(s) :

- Homard à l’armoricaine
- Homard breton grillé (petit bleu)



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP