20 février : Algues vertes. "L’Etat et les élus ont encore failli" 19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension
Accueil > Actualités de la mer > Le coup de chaleur peut’il déclencher une marée verte ?

Le coup de chaleur peut’il déclencher une marée verte ?

Dernière mise à jour le mardi 28 août 2012


Selon le CEVA, le coup de chaleur de ces derniers jours n’est pas responsable de l’échouage massif d’algues vertes sur les plages du Finistère.

La baie de la forêt, et plus spécifiquement les alentours de Fouesnant, sont confrontés à un taux record d’échouage d’algues vertes. Entre 5000 et 10000 tonnes pullulent actuellement sur les plages prisées des touristes. Seule solution pour que les plages restent ouvertes, le grand bal des tracteurs qui se succèdent à marée basse pour ramasser les algues. Si certains accusent hâtivement la vague de chaleur qui a concerné la totalité des littoraux, les spécialistes du CEVA (Centre d’Etudes et de Valorisation des Algues) avaient déjà constaté cette évolution nocive depuis le début de l’année. Le centre suit en effet l’évolution des surfaces d’échouage, mois après mois, sur une zone qui s’étale de la Normandie à Oléron. « En Bretagne, la fin de l’hiver et le début de printemps ont été hyper calmes, pas un seul coup de vent enregistré, explique Sylvain Ballu, responsable des suivis des marées vertes, ce qui a été favorable aux algues. Ensuite, à partir d’avril et jusqu’à juillet, les algues ont été repoussées vers le large en raison du vent et de la pluie ». La plupart des algues étaient donc bien là, tapies dans les fonds, et sont tout simplement remontées sur les plages lorsque les conditions ont été favorables : en l’occurrence, le coup de vent survenu mi-août, un vent de Sud qui a déclenché les marées vertes. Les températures caniculaires n’ont donc eu aucune incidence, puisqu’il faut des semaines, voire des mois pour constituer assez d’algues pour produire une véritable marée verte.

40% de moins d’algues à l’échelle de la région

Les différences locales peuvent être énormes d’une baie à l’autre et souvent difficilement explicables même si les conditions météo regroupent les principales causes. Deux aspects sont à prendre en compte : le taux de précipitations de l’automne, qui apporte ou non une grande quantité de nitrates (lesquelles nourrissent les algues) et les coups de vent durant l’hiver, qui ont tendance à repousser les envahisseuses.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP