18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre
Accueil > Actualités de la mer > Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger

Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger

Dernière mise à jour le lundi 11 juin 2018

Article paru sur le site "Ouest-France :"
- 08 Juin 2018
Visualiser l’article original


Le chef breton Olivier Roellinger, engagé pour la préservation des ressources de la mer, redoute que la pêche électrique ne soit autorisée dans les eaux européennes. Une réunion tripartite (entre commission européenne, conseil des ministres et Parlement européen) le 19 juin prochain pourrait remettre en cause le vote des eurodéputés contre la pêche électrique. Il s’en inquiète et le dit.

Olivier Roellinger est « vraiment en colère » contre ce qu’il appelle « la chaise électrique de la mer ». Ce vendredi 8 juin, journée internationale des océans, le grand chef breton était à l’Unesco, à Paris, pour la remise des prix du concours culinaire qui porte son nom.

Placé sous le parrainage du ministre de la transition écologique Nicolas Hulot, organisé avec l’organisation environnementale Ethic Ocean, le concours Olivier Roellinger récompense des élèves en hôtellerie et de jeunes chefs européens engagés dans « la préservation des ressources de la mer ». La remise des prix aux douze lauréats 2018 a permis à Olivier Roellinger, signataire de l’appel des grands chefs contre la pêche électrique, d’alerter sur le retour possible de cette pratique désastreuse pour l’environnement.
« Non à la chaise électrique de la mer »

« C’est une technique tout aussi affreuse et scandaleuse que la pêche par explosif, que les États-Unis, l’Indonésie ou la Chine ont interdit, mais que l’Europe est sur le point à nouveau d’autoriser, s’insurge-t-il. Les filets utilisés par nos amis hollandais sont tellement efficaces, ils ont tellement vidé leurs eaux marines qu’ils demandent une dérogation. Évidemment, si elle est autorisée pour la Hollande, elle le sera pour l’ensemble des eaux européennes… »

Interdite par la Commission européenne en 1998, la pêche électrique est tout de même pratiquée par 84 navires en mer du Nord, du fait d’une dérogation accordée aux Néerlandais depuis 2007.

Le 21 novembre dernier, la Commission européenne avait adopté un amendement autorisant l’extension de la pêche électrique à tous les pays de l’Union, dans la limite de 5 % de leurs flottes de pêche respectives. Ce que les députés européens ont rejeté en début d’année, en votant à une très large majorité (402 voix contre 232) l’interdiction de la pêche électrique au sein de l’Union européenne.
Lire l’Article complet sur...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP