19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !
Accueil > Actualités de la mer > Le grand requin blanc est bien une machine à dévorer

Le grand requin blanc est bien une machine à dévorer

Dernière mise à jour le lundi 25 mars 2013

Article paru
sur le site "Nouvel Observateur" - 21 Mars 2013
Visualiser l’article original


PEU DE DONNÉES. On ne disposait jusqu’à présent que d’une seule étude sur le régime alimentaire des grands requins blancs, datant de 1982, qui laissait entendre que ces grands prédateurs pouvaient tenir 6 semaines après avoir ingurgité "seulement" 30kg de viande. Des chercheurs anglais et australiens viennent de publier leurs travaux dans Nature montrant qu’on avait largement sous-estimé leur appétit.

Mais cette précédente étude qui laissait penser que ces prédateurs pouvaient observer de longues périodes de jeûne, ne portait que sur un seul individu, suivi pendant quelques jours. Pour ce nouveau travail, les chercheurs ont donc suivis douze requins à l’aide de balises électro-acoustiques, mesurant leur vitesse et leurs déplacements.
Un phoque tous les trois jours.

De ces données, ils ont déduit, à l’aide de calculs, les besoins métaboliques nécessaires aux migrations des grands blancs. Or surprise, leurs nouvelles estimations indiquent que l’animal doit engloutir près d’un jeune phoque tous les 3 jours ! On est bien loin des précédentes estimations !

L’océanologue Jayson Semmens, de l’Université de Tasmanie, a commenté sur ABC News « les chercheurs qui ont menés la précédente étude ont probablement choisis un individu peu actif. Les requins que nous avons étudiés se nourrissent probablement à intervalle de quelques jours, plutôt que de plusieurs semaines ».

SUPERPRÉDATEUR. Les scientifiques ont également pointé du doigt l’aspect fortement saisonnier de leur régime alimentaire. Les requins peuvent profiter de l’abondance des jeûnes phoques au printemps, et le reste de l’année se foca

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP