25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure4 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent2 mai : Baie de Saint-Brieuc. Les mytiliculteurs planchent sur l’avenir30 avril : Manifeste pour une cuisine responsable ! By Chef Simon28 avril : Emissions polluantes. Les cargos mis au pas27 avril : Coups de filet chez les trafiquants de civelles, jeunes anguilles protégées En savoir plusfiquants-de-civelles26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement
Accueil > Actualités de la mer > Le niveau des océans ne cesse d’augmenter

Le niveau des océans ne cesse d’augmenter

Dernière mise à jour le jeudi 24 avril 2014

Article paru
sur le site "Le Figaro-environnement" - 22 avril 2014
Visualiser l’article original



En une vingtaine d’années, le niveau de la mer s’est élevé de 3,2 mm/an. Une moyenne qui cache pourtant une curieuse disparité. Entre 1990 et 2000, les valeurs étaient de 3,5 mm/an. À partir du début des années 2000, elles sont tombées à 2,5 mm/an. Un ralentissement que certains ont rapidement mis en relation avec la pause enregistrée dans la hausse de la température terrestre, concluant à un ralentissement du réchauffement climatique global. La publication récente dans Nature Climate Change d’une étude consacrée à la hausse du niveau des océans montre qu’il en va différemment.

De fait explique Anny Cazenave, chercheuse au Legos (Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales), membre de l’Académie des sciences et principale auteur de l’étude, les différences entre les deux périodes correspondent avant tout à l’impact d’événements climatiques que sont El Niño et La Niña. « Dans le cas d’El Niño, on constate que les pluies se concentrent sur l’océan Pacifique tropical, mais se font plus rares sur les continents de ces mêmes régions. Cela provoque du coup une hausse temporaire du niveau des océans. A contrario, La Niña entraîne plus de précipitations sur terre qu’en mer », explique-t-elle. Or la décennie 90 a connu plusieurs épisodes El Niño, « dont un particulièrement important au cours de l’année 1997-1998 », précise la publication. Le début du XXIe siècle en revanche a été marqué par un nombre important d’occurrences de La Niña. Une fois donc corrigée de ces variations climatiques « on retrouve bien une moyenne de 3 mm/an » précise encore la scientifique.
L’impact de la fonte des glaces polaires

L’OMM (Organisation météorologique mondiale) vient d’annoncer qu’il y avait cette année un grand nombre de signes avant-coureurs d’un nouveau phénomène El Niño. Il pourrait se manifester d’ici à l’été dans le Pacifique. Si tel est le cas, les observations des chercheurs devraient pouvoir se vérifier rapidement avec, en toute logique, une hausse du niveau de la mer proche de celle constatée dans les années 1990.

En certains endroits du globe, les scientifiques constatent également que le sol s’affaisse. « Les villes de Jakarta, Bangkok ou Tokyo, se sont ainsi enfoncées de trois mètres au fil du temps », précise encore Anny Cazenave. Mais ce phénomène a également été observé en d’autres endroits de la planète et notamment sur nombre d’atolls du Pacifique. Les mouvements des plaques terrestres peuvent en être une des causes mais c’est aussi le résultat du pompage dans les nappes phréatiques sur lesquelles les villes sont le plus souvent construites, ou encore de l’exploitation des ressources pétrolières

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP