19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)
Accueil > Actualités de la mer > Le plus grand volcan du monde découvert

Le plus grand volcan du monde découvert

Dernière mise à jour le mardi 10 septembre 2013

Article paru
sur le site "Europe1" - 07 septembre 2013
Visualiser l’article original


Il sommeille sous l’océan pacifique et n’a rien à envier aux plus gros cratères du système solaire.

La découverte. Le plus grand volcan du monde, d’une superficie équivalente aux îles britanniques, est enfoui depuis 145 millions d’années sous les eaux du Pacifique, à quelque 1.500 km à l’est des côtes du Japon, révèle une étude publiée cette semaine dans la revue Nature Geoscience. "Il s’agit d’un dôme large et arrondi de 450 km sur 650 km", soit une surface comparable à celle de "l’Olympus Mons sur la planète Mars" considéré comme le volcan le plus grand de tout le système solaire, souligne l’étude.

Endormi depuis des millions d’années. Baptisée "Massif Tamu", la bête est tapie au cœur d’une chaîne de montagnes sous-marine, Shatsky Rise, dont le sommet culmine à 3,5 km sous le niveau de la mer et dont les racines plongent à quelque 30 km sous la surface. Et heureusement pour les Terriens, il semble qu’elle soit endormie depuis des millions d’années, indique à William Sager, océanographe à l’Université américaine de Houston, qui a dirigé l’étude. Cette formation volcanique était connue depuis longtemps des géologues mais ceux-ci pensaient jusqu’alors avoir affaire à un simple "mégavolcan" parmi une douzaine d’autres "plateaux océaniques" déjà identifiés.

Des unions de petits volcans. Ces "mégavolcans", qu’on trouve aussi bien à la surface de la terre qu’immergés au fond des mers, sont si massifs avec leurs millions de kilomètres cubes de lave solidifiée que les scientifiques considèrent généralement qu’il a fallu plusieurs volcans voisins unissant leurs forces et leurs coulées de magma pour leur donner naissance. C’est le cas par exemple pour l’édifice volcanique de l’île de Hawaï, constitué de cinq "volcans boucliers" distincts. Il en va de même pour l’Islande, composée de dizaines de volcans différents, certains éteints, d’autres actifs.

D’autres géants qui sommeillent ? Mais l’analyse d’échantillons et de la structure du Massif Tamu en "donne une image différente", écrivent William Sager, océanographe à la Texas A&M University, et son équipe. Même si des systèmes associant plusieurs volcans affichent une taille supérieure, "le Massif Tamu est le plus grand volcan isolé connu dans le monde", affirment-ils. "Le Massif Tamu démontre que les énormes volcans qu’on trouve sur d’autres planètes du système solaire ont des cousins, ici même sur Terre.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP