25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Le rôle du préfet Maritime

Le rôle du préfet Maritime

Dernière mise à jour le dimanche 31 mars 2013

Article paru
sur le site Préfecture Maritime Atlantique "Préfecture Maritime Atlantique" - Mars 2013
Visualiser l’article original


LE ROLE DU PREFET MARITIME

Sur la mer depuis les côtes de métropole jusqu’en haute mer, l’Etat dispose d’un représentant unique, le préfet maritime. Il est d’abord le garant du respect de la souveraineté et de la défense des intérêts de notre pays. Il veille notamment au maintien de l’ordre public et à une utilisation juste et harmonieuse des richesses de la mer.

En droit, le territoire français s’arrête à 12 milles marins (environ 22 kilomètres) des côtes ou des îles, mais les intérêts de la France vont bien au-delà.

La plupart des activités maritimes, le commerce, la pêche, l’exploitation des fonds marins entre autres, se déroulent en haute mer, tout comme nombre d’activités et de trafics illicites.

La France entend exercer en mer, par les préfets maritimes, toutes les compétences que reconnaît aux états littoraux le droit international.

LES COMPETENCES DU PREFET MARITIME

Si l’appellation est ancienne et date du Consulat, les compétences et l’étendue des responsabilités actuelles du préfet maritime ont été définies en 1978. Elles ont été renforcées et mises à jour par un décret du 6 février 2004 qui est le texte d’organisation actuellement en vigueur.

Il y a trois préfets maritimes en métropole. Le préfet maritime de la Manche et de la Mer du Nord a son siège à Cherbourg. Le préfet maritime de l’Atlantique exerce ses fonctions depuis Brest, et le préfet maritime de la Méditerranée depuis Toulon.

Outre mer, le représentant de l’Etat en mer est le préfet ou le haut-commissaire, assisté du commandant local de la marine.
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP