16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi
Accueil > Actualités de la mer > Le « ver mangeur de lombric » déferle sur la France

Le « ver mangeur de lombric » déferle sur la France

Dernière mise à jour le mardi 30 juin 2015

Article paru
sur le site "Le Figaro" - 0029 Juin 2015
Visualiser l’article original



Arrivée d’on ne sait où ni comment, cette bestiole exotique se répand comme une traînée de poudre. La carte publiée en exclusivité dans cet article montre que 56 départements sont touchés contre 31 l’an dernier. Les chercheurs du Muséum national d’histoire naturelle demandent aux jardiniers de leur signaler la présence de tout ver suspect.

Avec son petit corps plat, lisse et gluant aux allures de sangsue et sa bouche au niveau du ventre, il est d’une insignifiante mocheté. Arrivé récemment en France d’on ne sait où ni comment, ce ver plathelminthe terrestre, de l’espèce dite « marron plate », n’a même pas encore de nom officiel. Mais Jean-Lou Justine, chercheur au Muséum national d’histoire naturelle, à Paris, le surveille déjà comme le lait sur le feu.

Cet envahisseur, originaire de l’hémisphère sud (Océanie, Amérique du Sud, Asie du Sud-Est), comme les six autres espèces de plathelminthes « importées » accidentellement en France, est en effet un redoutable dévoreur de lombrics, ces vers de terre bien de chez nous qui jouent un rôle si important dans la fertilité des sols, dont il fait son ordinaire.

Pour ne rien arranger, il se répand à la vitesse de l’éclair. La carte de présence réalisée le 22 juin dernier par Jessica Thévénot, spécialiste des espèces exotiques envahissantes au Muséum et publiée en exclusivité dans le Figaro

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP