21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?
Accueil > Actualités de la mer > Les énergies marines frémissent à Brest

Les énergies marines frémissent à Brest

Dernière mise à jour le jeudi 11 avril 2013

Article paru
sur le site "OuestFrance Entreprises" - 11 Avril 2013
Visualiser l’article original


Deuxième édition du genre, après Bordeaux, à Brest Thétis double le nombre d’exposants institutionnels et industriels. La filière des énergies marines renouvelables frémit et chacun se place pour ne pas manquer le rendez-vous. En première ligne les régions. Elles rêvent de développement économique et de créations d’emplois. En façade, les élus affichent un bel esprit de coopération.

Les Bretons évoquent leurs « amis » Bas Normands qui eux-mêmes se félicitent de leurs contacts avec leurs « amis » des Pays de la Loire. Même, Stuart Trought, président de l’État d’Aurigny, l’île anglo-normande au large du Cotentin, est venu confirmer l’intérêt commun à développer des hydroliennes dans le Raz Blanchard. En coulisse, le refrain n’est pas tout à fait le même. « Au final, il faut être un peu égoïste et œuvrer pour son territoire », confie Jean-François Le Grand, président du conseil général de la Manche. À Brest, chacun joue donc sa carte dans la plus grande cordialité.

Côté industriels, la compétition n’est pas moins vive. Le gâteau est appétissant, et c’est à qui va enlever la plus grosse part. En particulier pour l’hydrolien. Seul sur le créneau au départ, DCNS voit les concurrents nationaux se multiplier. Ainsi, la semaine prochaine, les Constructions mécaniques de Normandie (Cherbourg) vont entamer l’assemblage de la première hydrolienne Voith Hydro pour le compte du consortium mené par GDF Suez. Consortium qui espère développer un parc pilote dans le Raz Blanchard dès 2016. Alstom est aussi sur les rangs et Iberdrola semble nourrir quelques projets aussi. Les technologies sont différentes et font l’objet d’une guerre industrielle sous-marine.

Un sujet fait cependant l’unanimité, la lenteur de la mise en place administrative. « Nous avons les potentiels énergétiques, les industriels, mais il nous manque les éléments majeurs institutionnels », déplore Vincent Denby-Wilkes, président de France énergies marines. « Nous avons affaire à une industrie lourde qui a besoin de lisibilité : calendriers, zonages, cadre tarifaire, cadre de recherche et développement. » Des éléments clés qui demeurent dans le flou. Thétis comptait sur la venue de la ministre de l’Environnement avec le secret espoir qu’elle annonce l’AMI (Appel à manifestation d’intérêt) pour les fermes expérimentales d’hydroliennes ; elle n’est pas venue. « Rien n’est prêt », confie un observateur proche du dossier.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP