17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas
Accueil > Actualités de la mer > Les énergies marines frémissent à Brest

Les énergies marines frémissent à Brest

Dernière mise à jour le jeudi 11 avril 2013

Article paru
sur le site "OuestFrance Entreprises" - 11 Avril 2013
Visualiser l’article original


Deuxième édition du genre, après Bordeaux, à Brest Thétis double le nombre d’exposants institutionnels et industriels. La filière des énergies marines renouvelables frémit et chacun se place pour ne pas manquer le rendez-vous. En première ligne les régions. Elles rêvent de développement économique et de créations d’emplois. En façade, les élus affichent un bel esprit de coopération.

Les Bretons évoquent leurs « amis » Bas Normands qui eux-mêmes se félicitent de leurs contacts avec leurs « amis » des Pays de la Loire. Même, Stuart Trought, président de l’État d’Aurigny, l’île anglo-normande au large du Cotentin, est venu confirmer l’intérêt commun à développer des hydroliennes dans le Raz Blanchard. En coulisse, le refrain n’est pas tout à fait le même. « Au final, il faut être un peu égoïste et œuvrer pour son territoire », confie Jean-François Le Grand, président du conseil général de la Manche. À Brest, chacun joue donc sa carte dans la plus grande cordialité.

Côté industriels, la compétition n’est pas moins vive. Le gâteau est appétissant, et c’est à qui va enlever la plus grosse part. En particulier pour l’hydrolien. Seul sur le créneau au départ, DCNS voit les concurrents nationaux se multiplier. Ainsi, la semaine prochaine, les Constructions mécaniques de Normandie (Cherbourg) vont entamer l’assemblage de la première hydrolienne Voith Hydro pour le compte du consortium mené par GDF Suez. Consortium qui espère développer un parc pilote dans le Raz Blanchard dès 2016. Alstom est aussi sur les rangs et Iberdrola semble nourrir quelques projets aussi. Les technologies sont différentes et font l’objet d’une guerre industrielle sous-marine.

Un sujet fait cependant l’unanimité, la lenteur de la mise en place administrative. « Nous avons les potentiels énergétiques, les industriels, mais il nous manque les éléments majeurs institutionnels », déplore Vincent Denby-Wilkes, président de France énergies marines. « Nous avons affaire à une industrie lourde qui a besoin de lisibilité : calendriers, zonages, cadre tarifaire, cadre de recherche et développement. » Des éléments clés qui demeurent dans le flou. Thétis comptait sur la venue de la ministre de l’Environnement avec le secret espoir qu’elle annonce l’AMI (Appel à manifestation d’intérêt) pour les fermes expérimentales d’hydroliennes ; elle n’est pas venue. « Rien n’est prêt », confie un observateur proche du dossier.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP