19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale5 juin : Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l’alerte4 juin : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juin : Criées. Innover pour plus de compétitivité 2 juin : Guadeloupe : des écoles fermées à cause des sargasses1er juin : Environnement : les "poubelles de la mer" arrivent en France31 mai : En Gironde, les policiers de la mer traquent les braconniers à l’anguille30 mai : Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements29 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent28 mai : Qu’arrive-t-il aux lançons sur les plages bretonnes ? 26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure
Accueil > Actualités de la mer > Les forages pétroliers en Méditerranée coulés ?

Les forages pétroliers en Méditerranée coulés ?

Dernière mise à jour le mercredi 18 avril 2012

Article paru sur le site "Var Matin" - Mercredi 11 Avril 2012
Visualiser l’article original



Les forages pétroliers en Méditerranée coulés ?

Le permis d’exploration de 2002 ne serait pas renouvelé. Le ministère de l’industrie parle d’un « rejet tacite » qui n’a pas encore été annoncé à la société pétrolière. Les opposants restent prudents

Alors, ce permis d’exploration en mer pour y chercher du pétrole ? Prolongé ? Ou mort et enterré ? Toute la journée d’hier, les opposants à ce permis donné en 2002 à une société anglaise (qui a refilé le bébé à l’écossaise Melrose), se sont posés la question. Qu’en était-il de ces forages sur une zone de 9,375 km2, au large du parc national de Port-Cros ?

Depuis des mois, écologistes et opposants de tous horizons répétaient (comme ils l’ont fait dimanche lors de leurs manifestations) que ce fameux permis arrivait à expiration le 11 avril. Et que si rien ne paraissait au journal officiel (JO) ce jour-là, c’est que l’affaire était tombée à l’eau.

Pas d’arrêté de rejet

Ils ont donc été nombreux hier à éplucher les petites annonces du JO, sans dénicher la moindre trace du permis Rhône-Méditerranée. Mais ils n’ont pas crié victoire pour autant, comme s’ils n’étaient sûrs de rien. « Tant qu’il n’y a pas d’arrêté définitif de rejet, restons vigilants », glisse Denis Lieppe, président de l’Association des amis du parc national de Port-Cros.

Il faut dire que le ministère de l’industrie entretient le doute en communiquant très discrètement sur cette question. Lui non plus n’a pas effectué d’annonce fracassante. Le cabinet d’Eric Besson nous a simplement indiqué, hier, que ce permis faisait l’objet « d’un rejet tacite ». Autrement dit, faute d’avoir été renouvelé dans les délais, il n’était plus valable. Les délais, justement, n’ont pas grand-chose à voir avec cette fameuse date du 11 avril. En fait, ce permis a été renouvelé en août 2010, pour quinze mois. Si on suit bien le ministère, il était donc caduc depuis plusieurs semaines déjà. Ce rejet n’a pas été signifié clairement à Melrose, qui doit bien s’en douter cependant.

Suivra ensuite un enterrement officiel sous forme de décret ou d’annonce au JO. Cet arrêt définitif sera encore soumis à un certain nombre d’instances et devra être justifié, argumenté. Sinon, la société Melrose risque de ne pas l’entendre de cette oreille et se lancer dans un contentieux.

Arbitrage présidentiel

Dans le flou juridique actuel, une seule certitude : le candidat Nicolas Sarkozy, en meeting à Caen vendredi dernier, a revêtu ses habits de président pour assurer qu’il « n’accepterait pas de forages pétroliers » en Méditerranée. Cette annonce a peut-être surpris le ministère de l’industrie qui n’a pas beaucoup de moyens pour s’opposer à la volonté présidentielle, même si Eric Besson n’était pas contre ces forages. À moins qu’il ne s’agisse que d’une promesse de campagne du candidat UMP. Mais personne n’ose avancer une telle hypothèse.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP