25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Les lagunes bientôt placées sur "liste rouge" des écosystèmes menacés

Les lagunes bientôt placées sur "liste rouge" des écosystèmes menacés

Dernière mise à jour le lundi 10 décembre 2012

Article paru sur le site "Midi libre"
- 06 décembre décembre 2012
Visualiser l’article original


Un apaisant lacis d’étangs, sansouires, roselières, fourrés halophiles. En Camargue, près d’Arles (Bouches-du-Rhône), le cœur des scientifiques du centre de recherche de la tour du Valat bat pour ces fragiles univers qui les entourent.

Tout près, s’anime doucement l’étang du Vaccarès, classé à l’Unesco et pourtant "vulnérable". Un chapelet de 27 lagunes (72 000 hectares) découpe l’arc méditerranéen : étangs de Thau (qui abrite 110 espèces de crustacés), de Palavas, Vendres... Tous sont, depuis leur naissance il y a 20 000 ans après la dernière glaciation, de fabuleux réservoirs de biodiversité et des oasis sur les routes migratoires de nombreux volatiles. Et sont parfois mal en point (1).

C’est tout naturellement que ces filtres géants seront intégrés à la toute première liste rouge mondiale des écosystèmes menacés que l’Union internationale pour la conservation de la nature s’est promis, en septembre à Jeju (Corée du Sud), de réaliser d’ici 2025.

Éclairer les politiques sur l’intérêt de continuer à protéger ces milieux et leurs ressources

Un chantier colossal auquel participent les experts de la tour de Valat. Éminemment complexes, les lagunes méditerranéennes font partie de vingt cas d’étude à l’échelle mondiale. Les experts planchent d’abord sur une méthode universelle avec critères applicables à tous les écosystèmes du monde pour savoir s’ils déclineront et comment. De l’Australie à l’Afrique du Sud. Le but de cette liste ? Éclairer les politiques sur l’intérêt de continuer à protéger ces milieux et leurs ressources (conchyliculture, pêche, loisirs). Et veiller à contenir la pression démographique sur ces zones tampon qui ont fortement régressé depuis 1 750. "Cette liste est un vrai besoin. Il existe une liste rouge des espèces menacées mais rien sur les écosystèmes. On pourra mieux les appréhender dans toutes leurs interactions", souligne Brigitte Poulin, chef du département écosystèmes.

"Ces lieux concentrent beaucoup d’enjeux"
Sonia Bertrand, pôle relais lagunes Languedoc
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP