21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest
Accueil > Actualités de la mer > Les lagunes bientôt placées sur "liste rouge" des écosystèmes menacés

Les lagunes bientôt placées sur "liste rouge" des écosystèmes menacés

Dernière mise à jour le lundi 10 décembre 2012

Article paru sur le site "Midi libre"
- 06 décembre décembre 2012
Visualiser l’article original


Un apaisant lacis d’étangs, sansouires, roselières, fourrés halophiles. En Camargue, près d’Arles (Bouches-du-Rhône), le cœur des scientifiques du centre de recherche de la tour du Valat bat pour ces fragiles univers qui les entourent.

Tout près, s’anime doucement l’étang du Vaccarès, classé à l’Unesco et pourtant "vulnérable". Un chapelet de 27 lagunes (72 000 hectares) découpe l’arc méditerranéen : étangs de Thau (qui abrite 110 espèces de crustacés), de Palavas, Vendres... Tous sont, depuis leur naissance il y a 20 000 ans après la dernière glaciation, de fabuleux réservoirs de biodiversité et des oasis sur les routes migratoires de nombreux volatiles. Et sont parfois mal en point (1).

C’est tout naturellement que ces filtres géants seront intégrés à la toute première liste rouge mondiale des écosystèmes menacés que l’Union internationale pour la conservation de la nature s’est promis, en septembre à Jeju (Corée du Sud), de réaliser d’ici 2025.

Éclairer les politiques sur l’intérêt de continuer à protéger ces milieux et leurs ressources

Un chantier colossal auquel participent les experts de la tour de Valat. Éminemment complexes, les lagunes méditerranéennes font partie de vingt cas d’étude à l’échelle mondiale. Les experts planchent d’abord sur une méthode universelle avec critères applicables à tous les écosystèmes du monde pour savoir s’ils déclineront et comment. De l’Australie à l’Afrique du Sud. Le but de cette liste ? Éclairer les politiques sur l’intérêt de continuer à protéger ces milieux et leurs ressources (conchyliculture, pêche, loisirs). Et veiller à contenir la pression démographique sur ces zones tampon qui ont fortement régressé depuis 1 750. "Cette liste est un vrai besoin. Il existe une liste rouge des espèces menacées mais rien sur les écosystèmes. On pourra mieux les appréhender dans toutes leurs interactions", souligne Brigitte Poulin, chef du département écosystèmes.

"Ces lieux concentrent beaucoup d’enjeux"
Sonia Bertrand, pôle relais lagunes Languedoc
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP