21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale
Accueil > Actualités de la mer > Les lagunes bientôt placées sur "liste rouge" des écosystèmes menacés

Les lagunes bientôt placées sur "liste rouge" des écosystèmes menacés

Dernière mise à jour le lundi 10 décembre 2012

Article paru sur le site "Midi libre"
- 06 décembre décembre 2012
Visualiser l’article original


Un apaisant lacis d’étangs, sansouires, roselières, fourrés halophiles. En Camargue, près d’Arles (Bouches-du-Rhône), le cœur des scientifiques du centre de recherche de la tour du Valat bat pour ces fragiles univers qui les entourent.

Tout près, s’anime doucement l’étang du Vaccarès, classé à l’Unesco et pourtant "vulnérable". Un chapelet de 27 lagunes (72 000 hectares) découpe l’arc méditerranéen : étangs de Thau (qui abrite 110 espèces de crustacés), de Palavas, Vendres... Tous sont, depuis leur naissance il y a 20 000 ans après la dernière glaciation, de fabuleux réservoirs de biodiversité et des oasis sur les routes migratoires de nombreux volatiles. Et sont parfois mal en point (1).

C’est tout naturellement que ces filtres géants seront intégrés à la toute première liste rouge mondiale des écosystèmes menacés que l’Union internationale pour la conservation de la nature s’est promis, en septembre à Jeju (Corée du Sud), de réaliser d’ici 2025.

Éclairer les politiques sur l’intérêt de continuer à protéger ces milieux et leurs ressources

Un chantier colossal auquel participent les experts de la tour de Valat. Éminemment complexes, les lagunes méditerranéennes font partie de vingt cas d’étude à l’échelle mondiale. Les experts planchent d’abord sur une méthode universelle avec critères applicables à tous les écosystèmes du monde pour savoir s’ils déclineront et comment. De l’Australie à l’Afrique du Sud. Le but de cette liste ? Éclairer les politiques sur l’intérêt de continuer à protéger ces milieux et leurs ressources (conchyliculture, pêche, loisirs). Et veiller à contenir la pression démographique sur ces zones tampon qui ont fortement régressé depuis 1 750. "Cette liste est un vrai besoin. Il existe une liste rouge des espèces menacées mais rien sur les écosystèmes. On pourra mieux les appréhender dans toutes leurs interactions", souligne Brigitte Poulin, chef du département écosystèmes.

"Ces lieux concentrent beaucoup d’enjeux"
Sonia Bertrand, pôle relais lagunes Languedoc
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP