15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk4 juillet : Activités nautiques. Un service de prévisions gratuites 3 juillet : Fumaison Groix renoue avec la tradition
Accueil > Actualités de la mer > Les micro-plastiques : quelle menace pour les organismes marins (...)

Les micro-plastiques : quelle menace pour les organismes marins ?

Dernière mise à jour le lundi 18 mars 2013

Article paru
sur le site "Bulletin electronique" - 14 mars 2013
Visualiser l’article original


Une quantité croissante de déchets plastiques est observée dans tous les océans du globe. Ces déchets peuvent rester en mer pendant des siècles, où la force des vagues et la friction avec les rochers et d’autres débris les réduisent en particules toujours plus petites, jusqu’à ce qu’elles ne soient plus même visibles à l’oeil nu. Rendus ainsi invisibles, ces déchets se retrouvent ingérés par un très grand nombre d’organismes marins.

Le programme de recherche et formation GAME (Global Approach for Modular Experiment), du Centre Helmholtz pour la recherche océanique (GEOMAR) situé à Kiel (Schleswig-Holstein) lance son onzième volet. Celui-ci vise à mesurer l’impact des micro-plastiques sur les écosystèmes marins. Les participants sont issus de plus de 24 universités internationales.

Suite à une formation sur le dispositif expérimental de collecte et de traitement des échantillons, dispensée au GEOMAR à Kiel en mars 2013, les équipes se répartiront dans les pays partenaires pour la mise en oeuvre du projet sur le terrain. Enfin, en septembre et octobre 2013, tous les participants se retrouveront de nouveau au GEOMAR afin de mettre en commun leurs résultats et de les commenter.

"La question est de savoir comment l’utilisation accrue de plastiques par la société influe sur l’environnement. En outre, il n’existe que peu d’études sur l’effet des micro-plastiques sur les organismes en zone côtière. Grâce à notre expérience à l’échelle globale, nous apportons une nouvelle compréhension du problème", a déclaré le Dr Lenz du GEOMAR.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP