19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !
Accueil > Actualités de la mer > Les microalgues de Nouvelle Calédonie, une filière prometteuse

Les microalgues de Nouvelle Calédonie, une filière prometteuse

Dernière mise à jour le jeudi 27 juin 2013

Article paru
sur le site "Mediaterre" - Juin 2013
Visualiser l’article original


Dans les eaux côtières calédoniennes se cache un potentiel qui attend patiemment d’être valorisé, les microalgues. Dans le monde, environ 72 000 espèces ont été recensées. Ces petites plantes aquatiques à la croissance très rapide, invisibles à l’oeil nu, sont de formidables usines à fabriquer des molécules. Avec un atout considérable : cette culture peut faciliter l’épuration des effluents industriels (azote, phosphore, CO2).

Pour profiter de cette richesse naturelle, dans le respect de l’environnement, l’Ifremer et Adecal Technopole viennent d’inaugurer le premier laboratoire calédonien d’études des microalgues, avec des équipements de pointe, basé à Nouméa, dans les anciens locaux de l’Aquarium des lagons. Le projet a bénéficié de financements de l’Etat, suite un appel à projet lancé il y a deux ans par le Comité interministériel de l’Outre-Mer.

Le but du projet AMICAL (Aquaculture Microalgues en nouvelle CALédonie), animé par des scientifiques de l’Ifremer et d’Adecal Technopole, est la création d’une véritable filière de production et d’exploitation de microalgues. " Le développement de ce secteur économique offre de réelles opportunités à la Nouvelle-Calédonie ", souligne Jean-Paul Cadoret, directeur du Laboratoire Physiologie et Biotechnologie des algues du Centre Ifremer Atlantique à Nantes, qui assure l’encadrement scientifique de ce projet. " Le potentiel de cette filière est considérable " confirme Adrien Rivaton, directeur du pôle ressources marines à Adecal Technopole. Pour Jean-Paul Cadoret, "les champs d’application des microalgues sont immenses, c’est un véritable eldorado végétal. "

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP