19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec 5 mars : Norrd-Finistère. Un très vieux coquillage découvert
Accueil > Actualités de la mer > Les microalgues de Nouvelle Calédonie, une filière prometteuse

Les microalgues de Nouvelle Calédonie, une filière prometteuse

Dernière mise à jour le jeudi 27 juin 2013

Article paru
sur le site "Mediaterre" - Juin 2013
Visualiser l’article original


Dans les eaux côtières calédoniennes se cache un potentiel qui attend patiemment d’être valorisé, les microalgues. Dans le monde, environ 72 000 espèces ont été recensées. Ces petites plantes aquatiques à la croissance très rapide, invisibles à l’oeil nu, sont de formidables usines à fabriquer des molécules. Avec un atout considérable : cette culture peut faciliter l’épuration des effluents industriels (azote, phosphore, CO2).

Pour profiter de cette richesse naturelle, dans le respect de l’environnement, l’Ifremer et Adecal Technopole viennent d’inaugurer le premier laboratoire calédonien d’études des microalgues, avec des équipements de pointe, basé à Nouméa, dans les anciens locaux de l’Aquarium des lagons. Le projet a bénéficié de financements de l’Etat, suite un appel à projet lancé il y a deux ans par le Comité interministériel de l’Outre-Mer.

Le but du projet AMICAL (Aquaculture Microalgues en nouvelle CALédonie), animé par des scientifiques de l’Ifremer et d’Adecal Technopole, est la création d’une véritable filière de production et d’exploitation de microalgues. " Le développement de ce secteur économique offre de réelles opportunités à la Nouvelle-Calédonie ", souligne Jean-Paul Cadoret, directeur du Laboratoire Physiologie et Biotechnologie des algues du Centre Ifremer Atlantique à Nantes, qui assure l’encadrement scientifique de ce projet. " Le potentiel de cette filière est considérable " confirme Adrien Rivaton, directeur du pôle ressources marines à Adecal Technopole. Pour Jean-Paul Cadoret, "les champs d’application des microalgues sont immenses, c’est un véritable eldorado végétal. "

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP