13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk4 juillet : Activités nautiques. Un service de prévisions gratuites 3 juillet : Fumaison Groix renoue avec la tradition30 juin : Brest. À Océanopolis, la famille manchot s’agrandi29 juin : Écloserie. Des pétoncles noirs à l’essai28 juin : Sein. Les grands dauphins comme dans un écrin21 juin : Coquillages en rade de Brest. Le point sur les interdictions en cours 9 juin : Manche : il n’y aura pas de moules de Barfleur cet été
Accueil > Actualités de la mer > Les moules de Dieppe servies dans la Manche

Les moules de Dieppe servies dans la Manche

Dernière mise à jour le mardi 24 mai 2016

Article paru
sur le site "OuestFrance" - 23 Mai 2016
Visualiser l’article original


.La décision a été prise samedi de ne pas ouvrir les gisements de moules de l’Est Cotentin à la pêche, faute de matière. La Manche sera fournie en moules sauvages de Dieppe.

Les moules de l’Est Cotentin et principalement la Blonde de Barfleur, dans la Manche, labellisée par Normandie fraîcheur mer, étaient devenues un produit incontournable des tables de restaurant et des étals de poissonneries dans le département de la Manche et le Nord-Cotentin. Avec plus de 60 000 tonnes pêchées chaque année, chacun y trouvait son compte.

Chez certains poissonniers, les affiches sont déjà sur les étals et la pénurie est anticipée avec des panneaux spécifiques sur lesquels les clients lisent : Arrivage moules sauvages de Dieppe, aussi belles que la Barfleur.

" Ils ont surpêché l’an dernier sur les gisements. C’est pour nous un produit d’appel et la demande est importante ", déclare-t-on à la poissonnerie Normandie-Bretagne, installée rue Grande-Rue, à Cherbourg, qui vend une moyenne de 500 kg de moules par semaine. " Maintenant que l’on sait qu’il n’y en aura pas, on s’est rabattu sur les moules de Dieppe qui sont très charnues. "

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP