20 février : Algues vertes. "L’Etat et les élus ont encore failli" 19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension
Accueil > Actualités de la mer > Les orages, remèdes miracles anti-méduses ?

Les orages, remèdes miracles anti-méduses ?

Dernière mise à jour le samedi 3 août 2013


Mal connues et actuellement étudiées par le programme scientifique Jelly Watch, les causes qui déterminent l’arrivée des méduses sur les plages sont nombreuses. La principale, de l’avis de Florianne Delpy, doctorante spécialisée en écologie des méduses à l’Institut Méditerranéen d’Océanologie, est le régime des vents : l’orientation des vents et les courants marins jouent un grand rôle en les rabattant, ou non, vers les côtes. Vendredi après-midi, quelques petits orages isolés vont se produire sur les côtes de la Manche, avant d’éclater en soirée sur le sud-ouest. Ces foyers orageux seront précédés d’un vent de terre (de sud-est) qui a la propriété de repousser les méduses vers le large. Les intempéries seront ensuite suivies d’un vent de mer, qui tournera au nord-ouest, pouvant ramener les bancs de méduses vers les côtes, juste avant l’un des week-ends les plus chargés en touristes de l’été.

Orages et pollution : un mélange apprécié des méduses

Autre facteur d’arrivée des méduses à prendre en compte, la pollution de l’eau. « La pollution attire effectivement davantage les méduses mais de manière indirecte, explique Floriane Delpy. Les méduses se nourrissent principalement de petits crustacés, qui eux, s’alimentent avec les algues générées par les substances polluantes comme les engrais agricoles. » La pollution procure donc plus de nourriture aux méduses et elles sont donc présentes en plus grand nombre dans les eaux les plus sales. Un paramètre parfois aussi lié aux orages : « un risque de ruissellement des eaux usagées de la ville est possible du côté d’Arcachon et de Biarritz en raison du caractère brutal des pluies orageuses attendues vendredi, précise Régis Crépet, météorologue pour Météo Consult-La Chaîne Météo. Il faudra finalement attendre l’arrivée dans l’eau des baigneurs samedi, après les orages, pour en savoir un peu plus sur le lien méconnu entre orages et méduses.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP