25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Les orages, remèdes miracles anti-méduses ?

Les orages, remèdes miracles anti-méduses ?

Dernière mise à jour le samedi 3 août 2013


Mal connues et actuellement étudiées par le programme scientifique Jelly Watch, les causes qui déterminent l’arrivée des méduses sur les plages sont nombreuses. La principale, de l’avis de Florianne Delpy, doctorante spécialisée en écologie des méduses à l’Institut Méditerranéen d’Océanologie, est le régime des vents : l’orientation des vents et les courants marins jouent un grand rôle en les rabattant, ou non, vers les côtes. Vendredi après-midi, quelques petits orages isolés vont se produire sur les côtes de la Manche, avant d’éclater en soirée sur le sud-ouest. Ces foyers orageux seront précédés d’un vent de terre (de sud-est) qui a la propriété de repousser les méduses vers le large. Les intempéries seront ensuite suivies d’un vent de mer, qui tournera au nord-ouest, pouvant ramener les bancs de méduses vers les côtes, juste avant l’un des week-ends les plus chargés en touristes de l’été.

Orages et pollution : un mélange apprécié des méduses

Autre facteur d’arrivée des méduses à prendre en compte, la pollution de l’eau. « La pollution attire effectivement davantage les méduses mais de manière indirecte, explique Floriane Delpy. Les méduses se nourrissent principalement de petits crustacés, qui eux, s’alimentent avec les algues générées par les substances polluantes comme les engrais agricoles. » La pollution procure donc plus de nourriture aux méduses et elles sont donc présentes en plus grand nombre dans les eaux les plus sales. Un paramètre parfois aussi lié aux orages : « un risque de ruissellement des eaux usagées de la ville est possible du côté d’Arcachon et de Biarritz en raison du caractère brutal des pluies orageuses attendues vendredi, précise Régis Crépet, météorologue pour Météo Consult-La Chaîne Météo. Il faudra finalement attendre l’arrivée dans l’eau des baigneurs samedi, après les orages, pour en savoir un peu plus sur le lien méconnu entre orages et méduses.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP