21 juin : Coquillages en rade de Brest. Le point sur les interdictions en cours 9 juin : Manche : il n’y aura pas de moules de Barfleur cet été 29 mai : Moules Mystérieuse hécatombe en rade de Brest12 mai : Rade de Brest. Les daurades royales repassent à l’attaque
Accueil > Actualités de la mer > Les oursins au secours des océans

Les oursins au secours des océans

Dernière mise à jour le lundi 7 septembre 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 07 Avril 2015
Visualiser l’article original


Installé à La Flotte-en-Ré (Charente-Maritime) depuis 2006,
Yvan Le Gall est le seul éleveur d’oursins capable, en France, de maîtriser la production, de la fécondation à l’âge adulte.
Précieux alors que, partout dans le monde, la population des hérissons de mer décline, à cause de la pollution et de la surpêche.
Actuellement, pour chaque nouvelle génération, Yvan Le Gall parvient à faire naître 60 millions de larves à partir de seulement quatre femelles, capables de pondre 15 millions d’oeufs chacune. Limité par la taille de ses infrastructures, il en jette cependant l’écrasante majorité pour ne conserver qu’environ 100.000 oeufs.
Cela devrait toutefois rapidement changer. L’échiniculteur (éleveur d’oursins) âgé de 42 ans a en effet racheté un blockhaus situé derrière son exploitation, et finit de l’aménager en écloserie. Celle-ci devrait tourner à plein régime dès cet été et lui permettre de multiplier par vingt le nombre de larves.
L’objectif n’est pas d’augmenter le nombre de terrines qu’il vend aux particuliers, aux restaurants et dans les épiceries fines (cinq tonnes par an), mais bien d’assurer la production de naissains.
En 2011, Yvan Le Gall a déjà fourni 10.000 juvéniles pour repeupler le Golfe du Morbihan.
Actuellement, il est en pourparlers pour une réintroduction en Corse et peut-être aux Antilles, où les oursins blancs ont quasiment disparu. Un bio indicateur de la qualité des eaux Il faut trois mois pour passer du stade de larve (un demi-millimètre) à l’animal adulte (1,5 mm). La commercialisation du naissain peut alors commencer. Le père d’Yvan Le Gall, Pierre, était professeur de biologie marine et chercheur. C’est lui qui a mis au point, dans les années 1980, la technique d’élevage de l’oursin en milieu clos, bassin ou aquarium.
Un procédé qui demeure encore aujourd’hui un secret bien gardé, Yvan Le Gall faisant volontiers visiter les installations de L’oursine de Ré, mais sans jamais ouvrir les portes de son laboratoire.

.../...

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP