18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure4 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent2 mai : Baie de Saint-Brieuc. Les mytiliculteurs planchent sur l’avenir30 avril : Manifeste pour une cuisine responsable ! By Chef Simon28 avril : Emissions polluantes. Les cargos mis au pas27 avril : Coups de filet chez les trafiquants de civelles, jeunes anguilles protégées En savoir plusfiquants-de-civelles26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion
Accueil > Actualités de la mer > Les poissons du volcan sous les feux de la rampe à Paris

Les poissons du volcan sous les feux de la rampe à Paris

Dernière mise à jour le mardi 14 mai 2013

Article paru
sur le site "Clicanoo.re" - 13 Mai 2013
Visualiser l’article original


Avril 2007, la Fournaise déverse des millions de m3 de lave dans l’océan. L’Agence pour la recherche et la valorisation marine (Arvam) et ses partenaires profite de cette occasion pour tenter de mieux comprendre la formation des pillow-lavas observée déjà nettement en 2004. En pleine éruption, une poignée de scientifiques, dont Jean-Pascal Quod et Alain Barrère, vont faire une pêche miraculeuse.

Ils récoltent un grand nombre de poissons des abysses, tués par les chocs thermiques et chimiques engendrés par la lave sous l’océan. Ils ramènent plus de 400 spécimens, soit 81 espèces, dont 47 nouvelles pour La Réunion et 12 pour la science.

Dès la lave refroidie, les scientifiques ont pu observer le retour de la vie sur les laves, avec des animaux et végétaux qu’ils n’avaient pas l’habitude de voir ailleurs. Même les coraux faisaient leur apparition dès le troisième mois après cette gigantesque éruption. De ces constatations, l’équipe de Jean-Pascal Quod a bâti un programme ambitieux de recensement de la biodiversité, si peu connue, des pentes marines de la Fournaise (jusqu’à 80 m de profondeur).

Le projet Biolave, qui s’est étalé sur plusieurs années, a mobilisé une trentaine de scientifiques-plongeurs, des étudiants, une équipe logistique, des navires, un laboratoire à terre…

Il a permis d’identifier plus de 1 300 espèces (algues, poissons, coraux…). 10 % sont nouvelles pour la faune et la flore de l’île, et quelques dizaines jamais décrites dans le monde. Des questions ont également émergé : "La zone marine du Piton de la Fournaise pourrait-elle jouer un rôle important pour l’avenir des récifs coralliens de la côte Ouest de La Réunion ?"

Entre Sainte-Rose et Saint-Philippe, des zones coralliennes, riches et diversifiées, sont installées sur les pentes marines du volcan. Leur état est bien meilleur que celles de l’Ouest soumises à de fortes pressions anthropiques. Cette fantastique aventure fait l’objet d’une exposition visible à l’aquarium de la Porte Dorée à Paris pendant cinq mois (du 6 juin au 3 novembre).

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP