18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre
Accueil > Actualités de la mer > Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !

Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !

Dernière mise à jour le samedi 26 mai 2018

Article paru sur le site "France info :"
- 23 Mai 2018
Visualiser l’article original


Dans le cadre de la mise à jour des recommandations nutritionnelles officielles aux États-Unis, des chercheurs ont passé au crible les études scientifiques sur cette question. Leur verdict, publié dans le revue Circulation : consommer chaque semaine entre un et deux plats à base de produits de la mer (ou de poissons de rivière !) réduit bel et bien les risques de nombreuses pathologies, telles que l’insuffisance cardiaque, les accidents vasculaires cérébraux, les maladies coronariennes, ou encore la mort subite d’origine cardiaque.

En France, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) recommande une consommation maximale de deux poissons par semaine, dont un "gras" (saumons, sardines, maquereaux, harengs, truite fumée…). Ces poissons sont en effet riches en oméga-3.

L’Anses déconseille une consommation plus importante, ces produits fixant dans leur chair un certain nombre de polluants, notamment des composés à base de mercure, toxiques pour le système nerveux à partir d’un certain seuil. Selon l’étude publiée dans la revue Circulation, la présence de ces polluants n’entraverait pas les bénéfices cardiovasculaires identifiés, tout du moins dans cette limite des deux portions hebdomadaire.

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP